750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #cocktails catégorie

Commercialisées sous différentes appellations notamment "Twinuts" chez Benenuts, "Craquantes" chez Auchan, etc ... ces petites douceurs croustillantes, consommées à l'apéritif, sont très simples à réaliser chez soi -

Elles se fabriquent idéalement à l'aide d'une turbine à dragées mais tous n'en possédant pas, pour la recette et la démonstration, je les ai réalisées dans un saladier, montrant ainsi que chacun peut aisément les faire chez soi, à des parfums différents, pour varier les plaisirs.

INGREDIENTS

200 g de cacahuètes avec ou sans peau

100 g de sucre

5 g de sel

350 g de farine de riz 

150 g d'amidon (de maïs, de riz, de pomme de terre …)

1 sachet de levure chimique

1 blanc d'œuf (facultatif)

15 g d'épices en poudre au choix (4 épices chinoises, muscade, épices à pain d'épices, anis vert en poudre, cannelle, raz-el-hanout, curry, etc …) 

Huile pour friture en quantité suffisante

 

MISE EN OEUVRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouillir 100 g d’eau avec le sucre, et le  sel jusqu’à dilution  – Laisser refroidir -

Fouetter légèrement un blanc d'œuf et mélanger quelques instants, au fouet, le blanc d'œuf avec le sirop. Pour les personnes "vegan" ou allergiques à l'albumine, on peut se passer du blanc d'œuf qui n'a d'autre fonction que de permettre une meilleure adhérence des farines sur les fruits.

 

 

Si vous utilisez des arachides avec peau brune :

Dans une casserole, faire bouillir de l'eau et blanchir quelques secondes les arachides ce qui va permettre à la peau d'adhérer et de se serrer sur les fruits en les maintenant bien en place - Sans cette précaution, les peaux s'élimineraient pendant le travail d'enrobage et le géneraient - Egoutter et réserver -

Si vous utilisez des arachides blanches (déjà mondées) : Cette phase de blanchiment n'est pas nécessaire  - Les arachides mondées donnent des bouchées plus petites (comme celles du commerce) car les deux moitiés des fruits se séparent pendant le travail -

 

 

 

Mélanger ensemble, la levure chimique, la farine de riz, les épices et l'amidon (ici j'ai utilisé de la Maïzéna) - 

Bien mélanger -

 

 

 

 

 

 

 

Mettre les arachides dans  un saladier,  ajouter un peu de sirop (1 bonne cuillère à soupe, pas plus), bien enrober en mélangeant pendant quelques instants environ puis saupoudrer, en s'aidant d'une passoire, d'un peu du mélange farines/épices au travers d'un tamis –  

 

 

 

 

 

 

 

 

Mélanger à nouveau en faisant rouler les arachides sur elles-mêmes, en s'aidant d'une spatule en début de travail puis en faisant tourner la bassine sur elle-même de façon à faire tourner les fruits pour les arrondir -  

 

 

 

 

 

 

 

Ôter le surplus en utilisant un tamis à larges mailles -

 

 

 

 

 

Renouveler l’opération d'ajout de sirop, mélange, puis charge farine,  autant de fois que nécessaire jusqu’à l’obtention de la grosseur souhaitée – 

En fin de travail, débarrasser les arachides et les dépoudrer en les secouant au travers un tamis à grosses mailles –

 

 

 

 

Réserver à température ambiante pendant 2 à  3 heures afin de permettre l'évaporation d'une grande partie de l'eau du sirop (qui mélangée à l'huile pourrait être dangereuse) 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chauffer de l'huile d'arachide en quantité suffisante dans une bassine à friture à 155° (la température se mesure facilement avec un thermomètre de confiseur) -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frire les cacahuètes enrobées jusqu’à coloration (2à 3 minutes environ) -

 

 

 

 

 

Débarrasser sur papier absorbant et laisser refroidir avant de déguster -

La cuisson des arachides peut aussi être réalisée dans un four préchauffé à 150° jusqu'à coloration (10 minutes environ)

 

 

Bon appétit !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

 

L’hiver approche et avec lui le plaisir du cocooning (ce terme ne vient pas de l’anglais, mais du provençal : coucoun = cocon).

Quoi de plus sympa, en effet, dans ces longues soirées d'hiver, que de siroter, seul ou entre copains, de savoureux cocktails, colorés, inventifs et délicieux bien au chaud chez soi, lové dans son canapé, bercé par les notes romantiques d’un piano bar ou dans une ambiance conviviale et festive ?

Pour ce faire, mon blog s’enrichira désormais d’une nouvelle catégorie « Cocktails »

Je vous présente aujourd’hui le « Cointreaupolitan »

Le Cosmopolitan est un cocktail américain très célèbre, né dans les années 70.

Plusieurs variantes succulentes de ce cocktail à succès ont été imaginées, dont une des plus célèbres est le Cointreaupolitan…

Mais la recette que je vous propose aujourd’hui n’est pas celle d’un cocktail que tout le monde connaît mais bien une variante du Cointreaupolitan, le Cointreaupolitan mandarine ! Très proche de la recette de base, voilà un cocktail légèrement alcoolisé, aux saveurs d’hiver et tout particulièrement de Noël qui approche à grands pas.

 

INGREDIENTS POUR 1 PERSONNE

4cl de Cointreau

3cl de jus de mandarine fraîchement pressé

2cl de jus de citron fraîchement pressé

4cl de jus de Cranberry

Des glaçons

MISE EN OEUVRE

Prélever une rondelle de mandarine qui servira à décorer le verre.

 

Pressez votre citron et votre mandarine. Ensuite remplissez environ la moitié de votre Shaker de glaçons. 

 

 

Versez tous vos ingrédients dans votre Shaker à l’aide d’un verre doseur précis.  

 

 

Mélangez énergiquement tous les ingrédients pendant une dizaine de secondes, pour qu’ils aient également le temps de se refroidir dans le shaker 

 

 

Versez le mélange dans votre verre à cocktail en filtrant les glaçons.

 

 

 

 

Décorez avec une tranche de mandarine et une paille en inox, puis servez !

 

Certains d'entre vous me questionnent régulièrement sur mes sources d'approvisionnement en matières premières ou en matériel.

La réussite d'un cocktail nécessite l'utilisation de matériels adaptés, de mesures précises.

Pour tous ceux que cela intéresse, et je sais que vous serez nombreux, en ce qui concerne les cocktails je m'approvisionne chez "Cocktails Paradis" une boutique en ligne très spécialisée pour laquelle je vous laisse les liens des différents ustensiles utilisés pour la confection de ce cocktail (double cliquer sur le lien).

Pour la boutique d'accessoires pour les cocktails 

Pour le le presse agrumes  

Pour les verres doseurs précis 

Pour les shakers 

Pour les pailles en métal (plus écolo que celles en plastique)  

 

 

Voir les commentaires

LE TROU NORMAND

 

Une version très tendance de cet intermède gastronomique et festif.

On déguste séparément le sorbet et l'alcool comme le suggèrent les vrais connaisseurs, car la glace atténue l'effet digestif de l'alcool (censé interrompre l'effet de satiété et hâter la digestion)

Il n'est pas nécessaire de consommer beaucoup d'alccol pour avoir cette sensation de vide dans l'estomac que l'on appelle "trou normand" et de tous les alcool utilisés, le Calvados, par sa composition, est celui qui a les meilleurs effets sur la digestion.

Avec cette technique de présentation, on peut présenter le verre "inversé", c'est-à-dire, sorbet dessous et alcool dessus, en suspension.

Ingrédients pour 6 verrines :

Calvados en quantité suffisante

Sorbet pomme verte en quantité suffisante

100 gr de chocolat blanc

2 pommes granny smith

100 gr de sucre

35 gr d'eau

1 peu de jus de citron

MISE EN OEUVRE

Peler et Couper les deux pommes en petits cubes et les citronner très légèrement pour éviter leur oxydation.

Bouillir l'eau avec le sucre et verser bouillant sur les pommes pour les confire très légèrement -

Laisser refroidir et confire environ 2 heures -

Verser un peu de Calvados dans des verrines. Réserver.

Au micro-onde, fondre le chocolat blanc.

Le refroidir rapidement pour le ramener à 25 degrés, puis le réchauffer très légèrement (29°) avant de l'étaler à l'aide d'une spatule, sur une feuille d'aluminium (ou de papier cuisson), sur une épaisseur de 2 mm environ -

Avec un emporte pièce (j'ai utilisé un verre à liqueur) marquer 6 disques d'une taille adaptée à la verrine, poser sur les disques une autre feuille d'aluminium ou de papier cuisson, poser dessus un léger poids (grille retournée) pour éviter que le chocolat se courbe en se rétractant, et laisser cristalliser le chocolat au frigo.

Quand le chocolat a redurci (10 minutes environ), détacher les disques, les percer en leur centre d'un trou du diamètre de la paille, et les positionner dans les verrines.

Passer une paille par le trou réalisé dans le disque de chocolat et la faire descendre jusqu'au fond du verre.

Assurer l'étanchéité avec un peu de chocolat légèrement fondu étalé sur les bords du verre et autour de la paille.

ATTENTION : Il est important que le chocolat destiné à étanchéiser le disque, ne soit pas mis au point afin d'éviter sa rétractation au refroidissement. Ainsi, il collera au verre.

Répartir les cubes de pommes dans les verrines, sur le disque de chocolat -

Conserver à température ambiante (je préfère déguster les alcools bruns à température de la pièce)

Préparer les décors des verrines (au choix) et les réserver au réfrigérateur (j'ai utilisé des lamelles de pommes, une demi-cerise confite et une feuille de fraisier) Au moment de servir, déposer une boule ou une quenelle de sorbet pomme verte (sorti du congélateur, idéalement, 10 à 15 minutes à l'avance) sur les pommes semi-confites, poser les décors sur les verrines et servir sans attendre.

Pour consommer, on mange le sorbet et la pomme à la cuillère et l'on aspire l'alcool avec la paille.

Pour inverser la présentation, on peut préparer les verres à l'avance, les conserver au congélateur (les sortir environ 15 minutes avant dégustation afin que le sorbet soit à température) et ne verser l'alcool qu'au moment du service.

Voir les commentaires

champagne-framboise.jpg

 

Ce cocktail, simple à réaliser, m'a permis de remporter un concours de cocktail en 2006

 

 

 (Pour 25 personnes environ)

Pour 1/2 litre de préparation de base :

 

  38 cl de crème de pêche de vigne

  12 cl d'eau de vie de framboises

 

Champagne

Framboises fraîches ou surgelées (surgelées elles peuvent servir aussi de glaçons pour rafraichir le cocktail lorsque le champagne n'est pas assez froid)

 

Préparation : 5 mn

 

 

Préparation

 

 

 1     Dans une bouteille, mélanger la crème de pêche avec l'eau de vie de framboises - Mettre la bouteille fermée environ 6 heures au réfrigérateur en remuant bien.

 

 2     Mettre quelques framboises dans une coupe, verser environ 2 cl de préparation (soit 20 g) et compléter avec du champagne bien frais.

 

 

Pour finir... Garder la préparation dans sa bouteille bien fermée au réfrigérateur pour d'autres utilisations ultérieures

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

COCKTAIL " DESIR D'UN SOIR "


Une jeune femme, a qui j'avais donné ma recette, m'a affirmé qu'il était irrésistible et avait fait des ravages ......
 

Moi j'ai testé .... !

 

A vous de voir !


Pour 1 personne :

 

  0,5 cl de jus de citron (5 g)

  2 cl de crème de pêche (20 g)

  1,5 cl de whisky ou bourbon (15 g)

  Allonger avec du Champagne

 

Préparation  

Mélanger tous les ingrédients, verser dans un verre, compléter avec du chamapgne brut bien frais.

Décor au choix.

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

COCKTAIL " TOI et MOI "

A l'occasion de la Saint-Valentin, l'idée est de proposer un cocktail avec une couleur différente en fonction du sexe des convives.
On peut ajouter un alcool supplémentaire pour le cocktail des hommes (bleu) mais prendre un alcool blanc (vodka, gin, tequila ...) pour lui conserver sa couleur (l'ajout de champagne, par exemple, le ferait tourner au vert).

 

Pour madame :

  Cointreau

  liqueur de framboise

  jus de citron

  champagne rosé

 

 

Pour monsieur :

  Cointreau

  curaçao bleu

  Schweppse (ou autre tonic)

 

Préparation : 5 mn

Cuisson : 0 mn

Repos : 0 mn

Temps total : 5 mn

 

 
  Préparation  

 1     Pour madame :

Dans le mixer verser un trait de jus de citron, 3 cuillères à soupe de liqueur de framboise, 1 cuillère à soupe de Cointreau, 2 glaçons, bien mixer.

Verser dans un verre à champagne et compléter par du champagne rosé.

 

 2     Pour monsieur :

Dans le mixer, mélanger 3 cuillères à soupe de Cointreau, 1 cuillère à soupe de curaçao bleu 2 glaçons - Mixer -

Verser dans un verre à champagne et compléter par du schweppse.

 

 3     Décor au choix.

 

 

  

Voir les commentaires

1 2 > >>

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel (chocolatier confiseur et chef de cuisine) - Plus que des recettes, le partage et la transmission du savoir, du savoir-faire, de tours de main et d'astuces professionnels - "

Articles récents

Hébergé par Overblog