Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'acidité de l'abricot et des fruits de la passion tranchent savoureusement avec la douceur subtile de la pistache -
L'acidité de l'abricot et des fruits de la passion tranchent savoureusement avec la douceur subtile de la pistache -

INGREDIENTS POUR 2 GALETTES de 6 personnes

4 disques de pâte feuilletée

500 g d'oreillons d'abricot (frais, surgelés ou en boite)

20 cl de jus de fruits de la passion

10 g de Vitpris

200 g de sucre

Pour la crème pistache :

100 g de beurre

100 g d'amandes en poudre

100 g de sucre glace

1 gros oeuf

10 g de maïzéna ou (de fécule de pomme de terre)

10 g de rhum brun

25 g de pâte de pistache

APPAREIL ABRICOT/PASSION

Dans une casserole, mettre les abricots, 200 g de sucre et le jus de fruits de la passion -

Cuire doucement jusqu'à réduction presque complète du jus de cuisson - Les abricots doivent être légèrement compotés et transparents -

Ajouter le Vitpris mélangé à une cuillère à soupe de sucre et finir de cuire pendant 2 /3 minutes

Réserver - (l'utilisation de pectine (le Vitpris) évite au sirop des fruits de couler pendant la cuisson de la galette) -

APPAREIL PISTACHE

Dans le bol du batteur, mélanger le beurre avec le sucre glace et le pâte de pistache mélanger jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse -

Ajouter les amandes en poudre, l'œuf entier, le rhum brun et la maïzéna -

GALETTE ABRICOT / PASSION / PISTACHEGALETTE ABRICOT / PASSION / PISTACHE

Etendre la pâte feuilletée et couper 4 disques d'environ 25 cm de diamètre (les proportions données sont pour 2 galettes moyennes) -

Etendre 2 disques sur le plan de travail -

Au centre, répartir les abricots en laissant une bordure d'environ 2 cm qui servira à souder la pâte -

Recouvrir avec l'appareil pistache -

Humidifier légèrement les bords des disques avec un peu d'eau ou de jaune d'œuf battu -

Recouvrir avec les disques restant -

Appuyer légèrement pour souder les bords -

Dorer avec le jaune d'œufs mélangé à un peu d'eau -

Chiqueter la pâte -

Mettre au réfrigérateur 30 minutes environ -

Dorer une seconde fois et réaliser un décor avec une pointe de couteau

Cuire environ 35 minutes dans un four préchauffé à 200 degrés -

10 minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrer légèrement de sucre glace et remettre à cuire pour glacer - (avec des abricots en boite, utiliser le sirop des abricots pour lustrer la galette et remettre au four quelques instants pour fixer le glaçage -

GALETTE ABRICOT / PASSION / PISTACHEGALETTE ABRICOT / PASSION / PISTACHEGALETTE ABRICOT / PASSION / PISTACHE

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - PÂTISSERIE

GALETTE NOISETTES - CHOCOLAT - ORANGE

INGREDIENTS POUR 2 GALETTES de 6 PERSONNES

Pâte feuilletée pur beurre (ou 4 disques de pâte feuilletée toute prête)

150 g de confiture d'oranges

75 g de lamelles d'orange confite hachées

2 œufs entiers

125 g d'amandes en poudre

150 g de pâte à tartiner noisettes/chocolat

50 g de beurre 1/2 sel très mou (le sel est un exhausteur de goût)

1 jaune d'œuf pour la dorure

Sucre glace

MISE EN OEUVRE

Mélanger ensemble les lamelles d'orange hachées avec la confiture d'orange (le cas échéant, chauffer un peu la confiture pour la liquéfier et faciliter le mélange) - Réserver -

Au batteur, mélanger le beurre avec la pâte à tartiner - Ajouter les amandes, les œufs et continuer à mélanger (vitesse 2) jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène -

Etendre la pâte feuilletée et couper 4 disques d'environ 25 cm de diamètre -

Etendre 2 disque sur le plan de travail -

Au centre, étaler la confiture d'orange/orange confite en laissant une bordure d'environ 2 cm qui servira à souder la pâte -

Recouvrir avec l'appareil amandes/pâte à tartiner -

Humidifier légèrement les bords des disques avec un peu d'eau

Recouvrir avec les disques restant - Appuyer légèrement pour souder les bords -

Retourner les galettes sur une plaque recouverte de papier cuisson -

Dorer avec le jaune d'œufs mélangé à un peu d'eau -

Mettre au réfrigérateur 30 minutes environ -

Dorer une seconde fois et faire un décor avec une pointe de couteau

Cuire environ 35 minutes dans un four préchauffé à 240 degrés -puis rabaissé à 200 degrés au moment de la mise au four -

10 minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrer légèrement de sucre glace et remettre à cuire pour glacer -

ASTUCE : Pour plus de facilité au moment du dressage, on peut poser les abaisses de pâte sur une assiette plate, garnir les disques en les recouvrant avec les oranges et l'appareil chocolat/noisettes, les couvrir avec les disques restants comme ci-dessus puis les retourner sur les plaques de cuisson -

Couper les surplus de pâte avant de retirer les assiettes -

GALETTE NOISETTES - CHOCOLAT - ORANGEGALETTE NOISETTES - CHOCOLAT - ORANGEGALETTE NOISETTES - CHOCOLAT - ORANGE
GALETTE NOISETTES - CHOCOLAT - ORANGE

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - PÂTISSERIE

    galette-abricot-amande.jpg

 

 

 INGREDIENTS pour 6

 

600 gr de pâte feuilletée (environ)

Pour la garniture

100 gr d'abricots moelleux (Me Prunille en supermarché

200 gr de pulpe d'abricot

150 gr de beurre doux

100 gr de sucre

10 gr de maïzéna

2 oeufs

125 gr d'amandes en poudre

1 cuillère à soupe d'Apricot Brandy  ou de rhum(facultatif)

1 jaune d'oeuf pour la dorure -

Sirop

2 cuillères à soupe de sucre

1 cuillère à soupe d'eau

1 cuillère à café de vanille liquide.

 

MISE EN OEUVRE

Faire une crème pâtissière avec les oeufs entiers, la pulpe d'abricot, le sucre, la maïzéna.

Bouillir environ 2 minutes -

A chaud, incorporer le beurre (sans battre), et les amandes poudre -

Laisser tiédir puis incorporer l'alcool -

Réserver au frigo pour que le beurre reprenne corps et rafermisse l'appareil -

Eviter de battre la préparation - En incorporant de l'air, l'appareil risque de monter à la cuisson et de décoller les abaisses de pâte -

Toute la préparation ne sera pas utilisée, mais elle se congèle très bien pour une utilisation ultérieure, une garniture de génoise etc ...

 

Dans une feuille de carton, tracer un cercle de 20 cm de diamètre (10 cm de rayon)-

A la périphérie du cercle, dessiner 6 cercles de 10 cm de diamètre (5 cm de rayon).
Découper la figure qui servira de gabarit pour découper la pâte feuilletée.

galette8.jpg

Etendre la pâte sur une épaisseur de 5 mm (des réglettes de contrepaqué placées de part et d'autre de la pâte, permettent de "laminer" à l'épaisseur souhaitée -

Découper la pâte en suivant le gabarit -

 

 

galette3.jpg

Couper les abricots moelleux en morceaux grossiers, les disposer sur l'abaisse de pâte,   disposer la crème amandes/abricot sur l'abaisse de pâte et poser la fève -

A l'aide d'un pinceau, mouiller la périphérie de la crème avec un peu d'oeuf battu ou d'eau -galette-2.jpg

Couper 6 ronds de 10 cm de diamètre dans la pâte restante et les poser sur les abaisses -

Parfaire l'adhérence en appuyant bien sur les bords -

Dorer  à l'oeuf battu et réaliser un décor -

Entreposer au moins 1 heure au frigo pour que les abaisses se soudent parfaitement -

 

galette1.jpg

 galette-5.jpg

Faire un siop en faisant bouillir l'eau, le sucre, la vanille - Réserver -

 

Cuire les galettes pendant 25 minutes à 190/200 degrés -

5 minutes avant la fin de la cuisson, sortir la galette du four, la glacer complètement avec le sirop et remettre au four pour fixer le glaçage - -galette-6.jpg

 

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - PÂTISSERIE


Une de mes créations originales.  Un délicieux dessert à base de fruits frais, de mousse banane, fruits de la passion sur un biscuit amandes/chocolat punché coco
Cet entremet peut se dresser en buche pour Noël, en cercles individuels, etc...




Pour 12 personnes :

 


Pour le biscuit  

  5 oeufs entiers

  150 g de tant pour tant blanc (75 g de sucre glace + 75 g d'amandes en poudre)

  100 g de farine

  50 g de gouttes de chocolat


Pour le sirop de punchage

 

  50 g de sucre

  50 g d'eau

  15 g de malibu (à défaut, du rhum brun)


Pour la mousse de fruits passion/abricot

 

  300 g de pulpe d'abricot

  400 g de jus de fruits de la passion (de fruits frais)

  1/2 jus de citron

  8 feuilles de gélatine

  400 g de meringue italienne (125 g de blancs d'oeufs foisonnés avec 250 g de sucre cuit à 121 degrés avec 75 g d'eau)

  500 g de crème fouettée


Pour la mousse banane

 

  700 g de pulpe de banane  
  400 g de meringue italienne (125 g de blancs d'oeufs foisonnés avec 250 g de sucre cuit à 121 degrés avec 75 g d'eau)

  8 feuilles de gélatine

  500 g de crème fouettée

  250 g de fruits frais en dés environ (banane, abricots, pêches...sauf ananas frais et kiwis qui doivent être préalablement cuits))

On peut remplacer par des fruits au sirop

 Fruits frais pour le décor

Nappage

 

 

  • Faire le sirop de punchage en faisant bouillir l'eau et le sucre. Laisser refroidir -
  • A froid, incorporer le malibu et réserver. Préchauffer le four à 180°C. Séparer les blancs des jaunes, foisonner les blancs avec 30 g de sucre, blanchir les jaunes avec le tant pour tant et la farine puis incorporer les blancs en 2 fois, délicatement.
  •  Dresser le biscuit sur plaque et cuire à la couleur environ 15 minutes.
 
  • 2     Réaliser la mousse fruits de la passion/abricot : mettre la gélatine à ramollir puis la liquéfier sur le feu avec un peu de pulpe d'abricot et le jus de citron. Incorporer cette pulpe gélatinée au restant de pulpe puis l'incorporer dans la meringue italienne puis dans la crème fouettée. Réserver -
 
  • 3     Poser le biscuit au fond d'un cercle chemisé de film alimentaire, puncher généreusement le biscuit avec le sirop malibu puis disposer des dés de fruits frais. Verser la mousse abricot/passion à mi-hauteur du cercle, réserver au congélateur.
 
  • 4     Réaliser la mousse banane (identique à la mousse abricot/passion). Dresser la mousse banane sur la mousse abricot/passion raffermie au congélateur -
  • . Réserver au congélateur.
 
  • 5     Etendre le nappage sur l'entremet congelé, décorer de fruits frais nappés, déclercler, Martiniquais      Poser un ruban et réserver au réfrigérateur jusqu'à dégustation.
 
  • 6     Le cas échéant, poser sur le présentoir.

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN - PÂTISSERIE

BUCHE-2012-copie.jpg                                                     

 

Reposant sur un biscuit dacquoise amandes surmonté d'une mousse crémeuse au chocolat grand cru, les boules de chocolat (de dimensions différentes pour les adultes et les enfants) sont garnies d'une crème légère à la pistache et de griottines à la liqueur. Toutes autres garnitures de même nature peuvent convenir

 

INGREDIENTS Pour 8 à 10 personnes

Pour la dacquoise amandes :

8 blancs en neige

250 gr d'amandes en poudre

250 gr de sucre glace

50 gr de sucre semoule

 

Pour les boules chocolat

200 gr de chocolat noir

 

Pour la mousseline à la pistache

 

1/2 litre de lait

8 jaunes d'oeufs

150 gr de sucre cristal

8 feuilles de gélatine

500 gr de crème fraîche

75 gr de pâte de pistache

50 gr de liqueur des griottes

 

200 gr de griottines (ou amaréna)

 

Pour la mousse chocolat :

175 gr de chocolat noir (ici grand cru Manjari de Magdagascar - Valrhona)

3 feuilles de gélatine

50 gr de lait

50 gr de sucre

75 gr de beurre 1/2 sel

350 gr de crème fraîche liquide entière

 

 

 Pour le sirop de punchage

sirop des cerises détendu avec un peu d'eau (ou de kirsch s'il s'agit de cerises autres que les griottines, qui contiennent déjà de l'alcool)

 

Pour le nappage chocolat

175g d'eau

225g de sucre

150g de crème fraîche liquide

50 gr de cacao en poudre sans sucre

4 à 5 feuilles de gélatine

 

Pour la coloration des boules

150 gr de chocolat blanc

150 gr de beurre de cacao

Colorant liposoluble spécial chocolat rouge en quantité suffisante.

(on peut éventuellement remplacer l'appareil chocolat par un glaçage de même couleur)

 

 

MISE EN OEUVRE

 

DACQUOISE

Monter les blancs et les soutenir en ajoutant, à mi-parcours, 50 gr de sucre -

Incorporer ensuite les amandes et le sucre glace tamisés ensemble -

Cuire environ 25 minutes à 175 degrés -

Réserver

 

Préparer les coques chocolat :

Fondre les 2/3 du chocolat puis incorporer le reste haché - Bien mélanger et obtenir un appareil lisse et homogène -

Enduire des moules souples demi-lunes avec le chocolat et réserver au frais -buche-2012-4.jpg

 

Réaliser la mousseline pistache :

Faire une crème anglaise avec les jaunes blanchis avec le sucre et le lait - Pasteuriser à 85 degrés -

A chaud, ajouter la gélatine réhydratée et la pâte de pistache -

Refroidir rapidement dans un bain-marie froid puis ajouter la liqueur des griottes et la crème fraîche montée mousseuse (pas trop ferme) pour faciliter le mélange).buche-2012-7.jpg

Garnir la moitié des coques chocolat, garnir avec des griottes hachées grossièrement puis terminer de garnir les coques -

 

 

 Congeler les coques -

 

Réaliser la mousse chocolat :

 

Fondre le chocolat au micro-onde avec le beurre

Simultanément, bouillir le lait avec le sucre

Incorporer la gélatine réhydratée puis le mélange chocolat/beurre -

 

 

 

Tiédir à 25 degrés puis incorporer la crème fouettée mousseuse -buche-2012-5.jpg

Garnir un moule chemisé de film alimentaire, avec la mousse chocolat, puis poser la dacquoise préalablement punchée avec le sirop griottes

buche-2012-6.jpgbuche-2012-8.jpg

 

Congeler -

 

Démouler le biscuit chocolat et le parer si nécessaire -

 

Préparer le nappage chocolat :

Bouillir l'eau, la crème fraîche, le cacao poudre et le sucre -

Ajouter la gélatine réhydratée - Tiédir -

Glacer le gâteau glacé avec le nappage chocolat tiède (trop chaud il ferait fondre la mousse) --

 

 

Préparer l'appareil pistolet chocolat rouge :

Fondre ensemble, à 50 degrés, le beurre de cacao, le colorant alimentaire liposoluble et le chocolat blanc -Réserver au chaud -

 

Préparer les boules chocolat :

Démouler les coques chocolat/pistache

Poser une plaque de cuisson sur une casserole d'eau en ébullition -

Frotter les coques sur la plaque chaude et coller les coques deux par deux pour former des boules -

Réserver  au froid -

 

Projeter, avec un pistolet,  l'appareil chocolat rouge sur les boules congelées - Le beurre de cacao, par le choc thermique, va donner un bel aspect velours à la boule -buche-2012-2.jpg

 

Poser immédiatement les boules sur la mousse préalablement glacée (avant que le nappage se rafermisse) -

Réaliser des attaches des boules avec de la pâte d'amande - Les poser sur les boules - réserver au froid jusqu'à dégustation.

.

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - PÂTISSERIE

LES NOUGATS "FANTAISIE"

De très nombreuses variantes sont possibles et je vous indique ci-après quelques recettes de nougats à pâte aérée autres que le "Nougat de Montélimar", et le Nougat Blanc de Provence" (qui répondent à des critères spécifiques), sur la base desquelles on peut laisser libre cours à sa créativité.

INGREDIENTS (ici, Nougat à la framboise et aux fruits confits - sans fruits secs)

75 g de blanc d'œuf (le blanc de 2 gros œufs)

300 g de fruits confits assortis (bigarreaux, oranges, citrons, melons, angélique, .....etc)

150 g de jus de framboise

180 g de sirop de glucose

650 g de sucre + 50 g pour la meringue italienne

150 g de miel toutes fleurs

1 peu de jus de citron.

Papier azyme (Scrapcooking, en magasins spécialisés)

A défaut de feuille de papier azyme, on peut saupoudrer le nougat de sucre glace, mais il influencera l'évolution du nougat dans le temps en le faisant "sabler".

MISE EN OEUVRE

Egoutter les fruits confits et les couper en morceaux grossiers. - Les réserver -

Couvrir un moule carré de 20 x 20 x 4.5 cm d'un film alimentaire puis poser à l'intérieur du moule, sur le film, une feuille de papier azyme aux dimensions intérieures du moule - Le film alimentaire est destiné à faciliter le déplacement du moule sans risque de faire bouger le papier azyme.

Dans une casserole à fond épais, mettre le jus de framboise, 650 g de sucre - Fondre le sucre doucement sur le feu puis ajouter le sirop de glucose -

Cuire l'ensemble à 145 degrés en remuant 2 ou 3 fois le sucre pendant la cuisson afin de répartir la chaleur uniformément dans la masse (toutes les parties du sucre n'ont pas forcément la même température au moment de la cuisson) -

La température doit être prise dans la masse de sucre et non sur le fond de la casserole, plus chaud.

Pendant que le sucre cuit, monter les blancs en neige avec un peu de jus de citron en ajoutant 50 g de sucre à mi-parcours pour les soutenir -

Laisser tourner le batteur à vitesse moyenne si les blancs sont montés avant que le sucre n'atteigne les 145 degrés - Si on arrête le batteur, l'eau des blancs et le sucre forment un sirop qui fait "redescendre" les blancs relativement rapidement -

Quand le sucre est à 145 degrés, retirer la casserole du feu, ajouter le miel puis remettre sur le feu et remonter le tout à 145 degrés -

A 145 degrés, augmenter la vitesse du batteur puis verser le sucre en filet sur les blancs (entre les bords de la cuve et le fouet) tout en continuant à fouetter -

Réduire la vitesse du batteur et continuer à fouetter pendant environ 2 minutes - La masse épaissit rapidement et se raffermit -

Ce nougat ne se "dessèche" pas en chauffant la cuve du batteur avec un décapeur thermique pour en augmenter la fermeté, comme dans la grande majorité des recettes.

Arrêter le batteur et ajouter les fruits confits - Bien mélanger rapidement à la Maryse puis verser la masse dans le moule -

Poser dessus une autre feuille de pain azyme coupée aux dimensions intérieurs du moule, puis, sur la feuille de pain azyme, mettre une planchette (ou un carton très épais, un carrelage ...) et un poids -

Laisser refroidir (environ 3 heures), démouler le nougat (il peut être nécessaire de chauffer légèrement les parois du moule à l'aide d'un chalumeau ou d'un décapeur thermique) et couper avec un couteau scie à la taille désirée (tranches, morceaux ...) -

Emballer rapidement les barres ou les morceaux de nougat (sachets confiseurs vendus en supermarché ou film alimentaire) - Les barres de nougat photographiées en début et de fin de recette sont ensachées.

Personnellement, je le préfère déguster mes nougats après quelques jours de maturation.

NB :

Relativement ferme, ce nougat est destiné à être coupé à la scie à nougat (matériel professionnel)-

Il peut donc, être difficile à découper et je vous conseille, dans la mesure du possible, d'utiliser un couteau électrique ou de chauffer la lame du couteau. Il sera plus facile à découper après quelques jours car sa texture se modifie légèrement.

Pour ce nougat, il est possible de remplacer le miel par tout ou partie de sirop de glucose.

Il est également possible de remplacer le jus de framboise par de l'eau + arome framboise + colorant alimentaire - Dans ce dernier cas, le colorant (en poudre de préférence) est ajouté en petite quantité pendant "l'aéro-battage" des blancs, après ajout du sirop de sucre, afin de contrôler la couleur de la masse -

LES NOUGATS "FANTAISIE"
LES NOUGATS "FANTAISIE"
LES NOUGATS "FANTAISIE"
LES NOUGATS "FANTAISIE"
LES NOUGATS "FANTAISIE"

QUELQUES VARIANTES

Toutes les variantes sont possibles : On peut utiliser des fruits moelleux ou des fruits confits en proportions variables -

Si les fruits confits "baignent" dans du sirop, il sera nécessaire de les égoutter un bon moment sinon le sirop des fruits risque de liquéfier le nougat.

On peut utiliser toutes sortes de fruits secs : amandes, noix, noisettes, pignons, arachides, pistaches, noix de macadamia, noix de pécan, etc ... Les fruits secs sont généralement torréfiées pour en exalter le goût, environ 10 minutes dans un four préchauffé à 180/200 degrés -

Fruits secs et confits représentent généralement environ 35 à 40% de la masse totale, mais ces proportions ne sont données qu'à titre indicatif.

On peut aromatiser et colorer la masse. En France, on utilise surtout des tons pastels pour la coloration des confiseries.

 

NOUGAT AUX FRUITS SECS ET AUX FRUITS CONFITS

Remplacer les fruits confits par 100 g de bigarreaux et 50 g de cubes d'oranges et ajouter 100 g d'amandes blanches, 50 g de noisettes blanches, 50 g de pistaches.

Amandes et noisettes seront torréfiées 10 minutes à 200 degrés puis tous les fruits seront ensuite ajoutés à la masse chaude.

NOUGAT FANTAISIE A L'ABRICOT

Idem que la recette de NOUGAT FANTAISIE AUX FRUITS SECS ET AUX FRUITS CONFITS en remplaçant les fruits confits par 150 g d'abricots secs et les fruits secs 100 g d'amandes et 50 g de pistaches.

NOUGAT FANTAISIE AUX PRUNEAUX

Idem que la recette de NOUGAT FANTAISIE AUX FRUITS SECS ET AUX FRUITS CONFITS en remplaçant les fruits confits par 100 g de pruneaux, 50 g d'oranges confites en cubes et les fruits secs par 150 g d'amandes.

NOUGAT FANTAISIE A L'ANANAS

150 g d'ananas confit en dés + 150 g d'amandes

NOUGAT FANTAISIE PINA COLADA

Idem ananas + 150 g coco séché râpé

NOUGAT FANTAISIE A L'ORANGE

150 g de dés d'orange confite + 150 g d'amandes

Possibilité d'ajouter de l'arome orange et un peu de colorant alimentaire (jaune + rouge)

NOUGAT FANTAISIE AU CITRON

150 g de dés de citron confit + 150 g d'amandes

Possibilité d'ajouter de l'arome citron + colorant alimentaire jaune

NOUGAT FANTAISIE A LA FIGUE

150 g de figues séchées en morceaux + 100 noix hachées + 50 amandes

NOUGAT FANTAISIE A LA FRAISE

150 g de fraies séchées + 150 amandes

Possibilité ajouter arome fraise + colorant rouge fraise

NOUGAT FANTAISIE A LA MANGUE

150 g de mangue confite + 150 amandes (ou arachides grillées non salées)

NOUGAT FANTAISIE A LA PAPAYE

Idem mangue

NOUGAT FANTAISIE AUX MARRONS GLACES

150 g de Marrons glacés + 150 amandes : Utiliser du miel de lavande de préférence

Possibilité d'utiliser un arome rhum

NOUGAT FANTAISIE MOJITO

150 g de cubes de citron vert confit + 150g amandes + arome menthe et colorant vert

NOUGAT FANTAISIE GINGEMBRE

150 g de gingembre confit + 150 g amandes

Possibilité d'ajouter arome citron

LES NOUGATS "FANTAISIE"
LES NOUGATS "FANTAISIE"

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - CONFISERIE

1 2 > >>

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel, chef de cuisine et chocolatier confiseur, qui souhaite permettre aux personnes venues à sa table d'hôtes d'y retrouver les recettes qui y sont servies, "

Articles récents

Hébergé par Overblog