Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #cuisine catégorie

gratin-dauphinois.jpg

LE GRATIN DES GRATINS


Voilà une recette professionnelle que j'ai servie des centaines de fois lorsque j'avais mon restaurant, en Normandie.
Elle peut être préparée à l'avance et servie au fur et à mesure de l'arrivée des convives. Son mode de cuisson préserve son onctuosité.
Surtout la respecter à la lettre !!!

 

 

  • Pour 4 personnes 
  •  750 g de pommes de terre à gratin
  •   25 cl de lait
  •   25 cl de crème fraîche
  •   1 gousse d'ail
  •   sel, poivre
  •   1 pincée de muscade moulue
  •   40 g de beurre

MISE EN OEUVRE

 

 
 
  • 1     Peler les pommes de terre mais ne pas les laver.
 
  • 2     Les couper en rondelles de 3 mm environ.
 
  • 3     Les essuyer dans un torchon mais ne pas les laver.
    Les saler et les poivrer (10 g de sel environ et 3 à 4 tours de moulin à
    poivre) et les masser légèrement avec la main pour faire pénétrer le sel et le poivre.
 
  • 4     Dans une casserole à fond épais, mettre le lait puis ajouter les pommes de terre.
    Porter à ébullition, baisser le feu et couvrir.
    Laisser cuire doucement pendant 10 minutes.
 
  • 5     Au bout de 10 minutes de cuisson, ajouter la crème fraîche et la pointe de muscade râpée.
    Continuer de cuire pendant 20 minutes, à très petits bouillons, à découvert. Surveiller la cuisson afin que les
    pommes de terre n'attachent pas, éventuellement, si vous utilisez de la crème double.
 
  • 6     Frotter 4 caquelons avec la gousse d'ail.
    A l'écumoir, remplir les ramequins de
    pommes de terre, couvrir avec un peu de la crème de cuisson et disposer, en les répartissant, les 40 g de beurre (environ 10 g par caquelon).
    Finir de cuire et
    dorer les gratins au four (thermostat 7, 200°C environ), au bain-marie.
    Pour des services successifs, il suffit de conserver les
    pommes de terre dans la casserole et les sortir et les gratiner à la demande.
    Les gratins ne seront jamais secs.
    Servir très chaud.
Pour finir... Le fromage n'est pas indispensable. Les amylases de la fécule vont faire tourner la crème et lui conférer un léger goût de fromage à la cuisson, perceptible à la dégustation.

 

NB : Il est, bien entendu, possible, préalablement à son ajout, de parfumer le lait en y faisant infuser thym, marjolaine, coriandre, etc ...    selon le goût de chacun -

Infuser dans le lait chaud 15 minutes puis chinoiser avant ajout afin de ne pas trouver de grains, branches ou autres, dans le gratin.

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN - CUISINE

MOUSSELINE D'ASPERGES A LA PISTACHE

Un mariage étonnant de délicatesse et de raffinement, une entrée qui fait partie de mon répertoire culinaire  depuis des années


Pour 4 personnes :

 

 

Pour la mousse d'asperges :

 

 

  •   500 g d'asperges
  •   3 oeufs entiers
  •   150 g de crème fraîche
  •   sel, poivre du moulin

Pour les moules :

  •   2 cuillères à soupe de pistaches (non salées) hachées
  •   20 g de beurre

Pour la sauce à la pistache :

  •   1 cuillère à café de pâte de pistache (en vente sur le web)
  •   2 jaunes d'oeufs
  •   3 cuillères à soupe d'eau
  •   250 g de beurre clarifié
  •   1/2 jus de citron
  •   sel, poivre du moulin

 

 
 
  • Peler et laver les asperges - Les cuire dans une grande quantité d'eau salée pendant 25 minutes environ, départ à froid - Arrêter la cuisson en les plongeant dans de l'eau très froide.
 
  • Les mixer puis les passer dans une passoire fine afin d'éliminer les éventuelles fibres - Les laisser complètement refroidir.
 
  • Beurrer grassement des ramequins (au doigt ou au pinceau) et les chemiser de pistaches concassées (ce détail apportera du croquant à la recette et tranchera avec le moelleux des mousselines).
    Réserver au froid (pour éviter que le beurre s'incorpore à la préparation qui aurait alors plus de mal à se démouler).
 
  • Remettre les asperges dans le mixer, ajouter 3 oeufs entiers, la crème fraîche, sel et poivre - Mixer pour obtenir un appareil homogène (pas trop pour ne pas faire tourner la crème) - Verser dans les ramequins et cuire au four 25 à 30 minutes environ thermostat 8/9 au bain-marie (éventuellement couvrir d'un papier aluminium si la coloration est trop rapide).
 
  • Diluer la pâte de pistache avec l'eau en remuant bien (plus de morceaux), ajouter les jaunes d'oeufs, sel, poivre, et fouetter sur un bain-marie jusqu'à ce que la préparation épaississe et forme le ruban - Hors du feu, ajouter le beurre clarifié et l'incorporer petit à petit en tournant (hollandaise).
 
  • Démouler une mousse d'asperges à la pistache au centre d'une assiette, cordon de sauce à la pistache autour. Décor au choix.

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN - CUISINE

AGNEAU PASCAL AUX FRUITS SECS ET FRUITS MOELLEUX

Succulent ! Mes hôtes du repas de Pâques s'en lècheront longtemps les doigts.

INGREDIENTS POUR 8 à 10 PERSONNES

1 pièce de viande d'environ 1 kg 600 (épaule ou gigot)

100 g de fruits secs assortis (amandes, cajoux, arachides, etc ...)

250 g de fruits moelleux assortis (Prunille): Abricots, pruneaux, dattes, figues, raisins)

100 g de lardons plutôt gras (nature)

1 tête d'ail moyenne

1 gros oignon

1 cuillère à soupe d'épices à pain d'épices

1 grosse carotte

100 g de vin blanc sec

250 g de fond de veau (réalisé avec du fond prêt à l'emploi)

1 branche de thym - 1 feuille de laurier -

Sel et poivre - Huile d'olive - Coriandre fraîche -

Pour la détrempe (pâte morte pour lutter)

300 g de farine

150 g d'eau

1 œuf moyen

Sel

REALISER LA PÂTE DE LUTTAGE :

Mélanger tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène -

Filmer la pâte et l'entreposer au réfrigérateur le temps de préparer la recette.

VIANDE :

Parer la viande (retirer traces de papier, de tampon encreur, graisse oxydées ...) et, si nécessaire, la ficeler pour la maintenir -

Saler et poivrer abondamment de tous les côtés -

Séparez les gousses d’ail. Épluchez l’oignon et la carotte et les couper en brunoise (petits dés).

Chauffer 2 à 3 cuillères d'huile d'olive dans un faitout pouvant aller au four (sans poignées en bakélite) et y faire dorer la viande pendant 5 minutes, de toutes parts -

Retirer la viande et ajouter les lardons, les épices et les légumes (oignon, carotte, ail) - Saler et poivrer -.

Faire revenir 1 min à feu doux en remuant. Ajouter le vin blanc et faire évaporer à petite ébullition -

Remettre la viande sur les légumes, verser le fond de veau, ajouter le thym et le laurier -

Répartir 1/2 bouquet de coriandre fraîche, les fruits secs et les fruits moelleux dans le faitout

Humecter les bords du faitout avec un peu d'eau, et y coller la pâte morte en boudin - Poser le couvercle, l'humidifier également puis lutter le faitout en appuyant bien sur la pâte pour la coller et la souder au faitout (qui doit être totalement étanche)

Enfourner et cuire 7 heures dans un four préchauffé à 120 degrés -

En fin de cuisson, ouvrir le faitout en cassant la pâte - Couper la viande à la cuillère -

Accompagner idéalement d'une semoule de coucous - Saupoudrer d'un peu de coriandre fraîche hachée au moment du service -

AGNEAU PASCAL AUX FRUITS SECS ET FRUITS MOELLEUX
AGNEAU PASCAL AUX FRUITS SECS ET FRUITS MOELLEUX

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - CUISINE

Une des toutes premières recettes que j'ai apprises à ma fille Valérie.

Une des toutes premières recettes que j'ai apprises à ma fille Valérie.

 

INGREDIENTS POUR 40 PETITS PAINS ENVIRON :
  • 800 g de farine type 55
  • 100 g de blé broyé (à défaut mélange de 5 céréales bio au rayon diététique du supermarché)
  • 100 g de farine complète (ou semi-complète type 80)
  • 650 g d'eau de coulage (température de base : 54°C)
  • 50 g de beurre (doux)
  • 30 g de sucre cristal
  • 25 g de levure de boulangerie
  • 20 g de sel fin

MISE EN OEUVRE

Mettre tous les ingrédients dans la cuve du batteur- mélangeur et laisser tourner pendant 5 minutes avec le crochet pour obtenir un appareil bien homogène en première vitesse.

Strictement respecter la température de base : 75°C (température de la pièce + température de la farine + température de l'eau

NB : Lors de la fabrication de pain le respect des températures est très important, car la levure ou le levain ont une activité qui y est très sensible.  Il faut donc que la pâte soit suffisamment chaude pour que les levures se développent et la fassent gonfler. Pour exprimer cette température idéale de la pâte, plutôt que de dire "la pâte doit faire 24°C" par exemple, les boulangers parlent de la température de base. Cette température de base entre dans un calcul qui fait intervenir : la température de la pièce (le fournil pour eux, la cuisine pour nous) et la température de la farine. Le résultat est la température de l'eau qu'on doit ajouter à la farine pour réaliser la recette, et que les boulangers appellent "l'eau de coulage".

Pour plus d'informations sur le pain, voir ma recette de "pain maison" :

http://www.dauphingourmet.com/article-mon-pain-maison-116708666.html

 

 

Augmenter la vitesse et pétrir encore 5 minutes en vitesse 2. La température de la pâte doit être de 24°C/25°C. et la pâte doit se détacher des parois -Couvrir la cuve et laisser pointer pendant 40 minutes dans un endroit tiède (près d'un radiateur par exemple ou dans un four préchauffé à 30/35°)

 

Rompre et diviser la pâte en 40 pâtons environ et les laisser reposer pendant 15 minutes.

 

Façonner les pâtons en forme de petites navettes oblongues et les laisser pousser pendant 1h30 dans un endroit tiède, recouverte d'un torchon propre.

 

Préchauffer le four à 240°C et y placer un récipient (bol) d'eau bouillante.

Enfourner les petits pains et les cuire environ 15 minutes. Sortir les pains et les laisser refroidir 1 heure.

 

Couper les pains en deux dans le sens de la longueur puis les placer sur une grille et les colorer dans un four à 220°C en surveillant la couleur.Si nécessaire, les retourner à mi-cuisson pour parfaire le grillage et la couleur.

Laisser refroidir sur grille pour éviter la buée sous les petits pains -

LES PETITS PAINS SUEDOIS

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN - CUISINE

COMPOTEE D'ENDIVES A LA LIQUEUR DE VIOLETTE
 
Faciles à préparer, ces légumes ainsi préparés sont une vraie gourmandise qui, chez moi, accompagnent le filet mignon de porc.
 
INGREDIENTS Pour 6 à 8 personnes :

 

1 kg d'endives 

50 g de beurre environ

150 g de liqueur de violette

sel, poivre du moulin

 

MISE EN OEUVRE

 

 

Laver les endives et les ciseler finement en retirant le cœur, très amer.

 

Fondre le beurre dans la poêle, ajouter les endives et les étuver doucement à couvert pour leur faire rendre leur eau puis faire évaporer le liquide.

 

Déglacer les endives avec la liqueur de violette et laisser réduire jusqu'à la consistance d'un sirop léger.

 

Corriger l'assaisonnement et servir.

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - CUISINE

CRUMBLE LEGER POMME ABRICOT AU PAIN D'EPICES

 

 

 

Un délicieux dessert light pour ces lendemains de fêtes

 

INGREDIENTS : RECETTE pour 10 à 12 personnes

 

Pour le fondant de pomme :

 

1 kilo de pommes net (épluchées)

1 cuillère à soupe de miel

Le jus de 3 oranges

Cannelle (selon goût)

1 cuillère à café bombée d'agar-agar

 

Pour le fondant abricot :

500 gr d'abricots moelleux (Maître Prunille en supermarché)

2 sachets de tisane orange/épices ou de thé

200 gr d'eau

1 cuillère à café moyenne d'agar-agar -

 

Pour le crumble :

50 gr de pain d'épices

 

 MISE EN OEUVRE :

Filmer un ou plusieurs cercles à entremet (pour les rendre étanches) puis le(s) poser sur une surface plane pouvant être déplacée (assiette, plaque à pâtisserie etc ...)

 

Peler les pommes et les couper en petits morceaux.

Dans une casserole, mettre le miel, le jus de 2 oranges, les pommes.

Cuire à couvert (pour éviter trop d'évaporation de liquide) environ 10 minutes et mixer les fruits -

Ajouter l'agar-agar dilué dans le jus de la dernière orange -

Bouillir environ 2 minutes -

Passer dans une passoire fine -

Ajouter la cannelle, bien mélanger verser la pulpe de pomme dans les cercles et entreposer au réfrigérateur -

 

FONDANT ABRICOT

Bouillir l'eau -

Hors du feu, ajouter les abricots moelleux, les sachets de tisane - 

Laisser gonfler les abricots pendant 15 minutes en retirant les sachets de tisane au bout de 10 minutes -

Diluer l'agar-agar dans un peu de liquide prélevé dans la casserole, l'ajouter aux abricots et bouillir 2 minutes -

Mixer finement et passer à la passoire fine -

Laisser tiédir et verser sur les pulpes de pomme -

 

Crumble pain d'épices -

Tailler le pain d'épices en fines tranches et les déssécher environ 10 minutes dans un four à 230 degrés -

Laisser refroidir et durcir et mixer -

 

Saupoudrer les entremets froids avec cette chapelure de pain d'épices et décercler -

 

Réserver au frais jusqu'à dégustation -

NB : Ce dessert, à base d'agar-agar, ne se congèle pas car l'agar-agar ne tient pas la congélation.

Pour pouvoir congeler, remplacer l'agar-agar par de la gélatine (1 feuille pour 100 g de préparation) mais la gélatine sera incorporée dans l'appareil (pomme ou abricot) chaud car elle ne doit pas bouillir -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN, - CUISINE

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel, chef de cuisine et chocolatier confiseur, qui souhaite permettre aux personnes venues à sa table d'hôtes d'y retrouver les recettes qui y sont servies, "

Articles récents

Hébergé par Overblog