750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #patisserie catégorie

vacherin-glace-passion-copie.jpgSimple et rapide à réaliser et à dresser, il fait toujours beaucoup d'effet à la table d'hôtes.

 

INGREDIENTS POUR 8 personnes environ

 

Pour les doigts de fée

100 gr de blancs d'oeufs (3 environ)

200 gr de sucre poudre

1 trait de jus de citron

Noix de coco colorée (ou neutre)

 

Pour la glace

200 gr de sucre poudre

100 gr d'eau

2 feuilles de gélatine

250 gr de smoothie mangue/passion (raoyon frais supermarchés)

100 gr environ de fruits confits coupés

400 gr de crème fraîche liquide entière

6 blancs d'oeufs moyens

(on peut réaliser ce dessert avec de la glace du commerce)

Pour le coulis :

250 gr de jus de cerise (ou framboise)

50 gr de sucre poudre

 

 

Pour les copeaux de chocolat

50 à 75 gr de chocolat (noir ou blanc) + 10 gr de beurre

 

 

 

REALISER LES DOIGTS DE FEES

Monter les blancs au bain-marie avec le sucre et le jus de citron

Quand l'appareil est chaud au toucher (revers d'un doigt), retirer du feu et continuer de battre jusqu'à complet refroidissement.

Dresser à la poche (douille de 8 mm environ) en bâtonnets d'environ 5 cm de longueur, saupoudrer d'un peu de noix de coco et cuire 2 heures environ à 95 degrés - Compter environ 10 bâtonnets par part de glace -

Réserver.

(ces doigts de fées peuvent être préaprés d'avance et conservés plusieurs semaines au sec)

 

PREPARER L'APPAREIL GLACE

Tiédir la pulpe et y fondre la gélatine prélablement ramollie dans l'eau froide pendant 10 minutes -

Réserver -

Monter les blancs en neige en les serrant à mi-parcours avec la moitié du sucre

Porter l'eau et le sucre restant à 121 degrés -

Incorporer le sucre en filet dans les blancs et continuer à battre jusqu'à complet refroidissement

Ajouter les fruits coupés puis incorporer les blancs, en 2 fois, dans la pulpe gélatinée refroidie -

Ajouter la crème fraîche montée mousseuse -

Dresser immédiatement en barquettes individuelles et mettre au congélateur au moins 2 heures

 

REALISER LES COPEAUX

Fondre la moitié du chocolat à 45 degrés, au bain-marie ou au micro-onde

Hors du feu, ajouter le reste du chocolat finement haché et mélanger pour obtenir un mélange lisse et homogène - Ajouter le beurre en pommade - Bien mélanger à nouveau -

Etendre finement sur le plan de travail à l'aide d'une spatule -

Quand le chocolat a perdu son brillant et a commencé à durcir suffisamment, racler avec un couteau souple, ou une spatule, en larges copeaux -

Réserver -



REALISER LE COULIS DE FRUITS

Mélanger la pulpe avec le sucre et réserver -

 

MONTAGE (Il peut se faire d'avance et les glaces conservées au congélateur)

Positionner les doigts de fées sur la glace, napper de coulis de fruits et poser les copeaux - Saupoudrer de sucre glace -

 

 

 

Voir les commentaires

tarte-choco-passion4.jpg

INGREDIENTS pour 1 tarte 8 personnes environ

 

Pour le fond de tarte :

250 gr de farine

175 gr de beurre pommade

125 g de sucre glace

75 gr d'amandes en poudre, torréfiées

1 oeuf

1 pincée de sel

2 cuillères à soupe d'eau

 

Pour le biscuit au chocolat sans farine

3 blancs d'oeuf

80 gr de sucre semoule

3 jaunes d'oeuf

40 gr de cacao poudre (type Van Houten)

Confiture de framboise pépins

 

Pour la ganache chocolat

1 gousse de vanille fendue

250 gr de crème entière

50 gr de sirop de glucose

200 gr de chocolat noir (+ 70%)

75 gr de beurre pommade

 

Pour la mousse fruits de la passion

200 gr de jus de fruits de la passion

3 jaunes d'oeufs

2 feuilles de gélatine

100 gr de sucre

300 gr de crème fraîche

2 blancs d'oeuf

 

Pour le décor :

100 gr de chocolat noir

10 gr de beurre pommade

sucre glace

 

MISE EN OEUVRE

 

Réaliser la pâte à tarte :

Dans le batteur, mettre la farine, le sel, le beurre, les amandes et travailler 2 minutes environ pour obtenir une texture sableuse -

ajouter l'oeuf - travailler une minute encvore puis terminer par l'eau -

tarte aux crêpes7Bouler et réserver au frais 1 heure environ -

Chemiser un moule, remettre au frigo 30 minutes puis cuire à blanc à 180 degrés environ -

Refroidir et réserver -

 

Réaliser le biscuit sans farine :

Blanchir les jaunes avec 50 gr de sucre - Ajouter le cacao poudre puis les blancs serrés avec le restant de sucre -

Cuire environ 5 minutes à 200/210 degrés - Laisser refroidir -

 

Réaliser la ganache :

Bouillir la crème avec le sirop de glucose et la gousse de vanille - Infuser 5 minutes -tarte aux crêpes 6

Re bouillir puis verser en 3 fois sur le chocolat haché - Lisser au fouet puis ajouter le beurre pommade -

Bien mélanger  réserver -

 

Tailler une abaisse de biscuit et la puncher avec la confiture tiédie, poser dans le fond de tarte -

Couvrir avec la ganache -Sans titre - 7-copie-1

Réserver au frigo -

 

Faire une anglaise avec la pulpe des fruits et les jaunes d'oeufs et 75 gr de sucre -

Incorporer la gélatine ramollie à l'eau froide -

A froid, incorporer les blancs serrés avec le sucre restant puis incorporer la crème montée -

tarte-choco-passion2.jpg

Laisser prendre corps au frigo environ 2 heures puis pocher sur la ganache -

 

Réaliser le décor -

Mettre au point le chocolat -

Utiliser la moitié pour réaliser un disque sur une feuille de rhodoïd et laisser cristalliser 15 minutes environ au frais -

Incorporer le beurre au reste du chocolat et verser sur le marbre en étalant le plus finement possible -

Réaliser des copeaux -tarte-choco-passion1-copie-1.jpg

Poser le disque de chocolat coupé aux dimensions de la tarte, sur la mousse passion -

Détailler un trou à l'aide d'un petit cercle chauffé posé sur le disque de chocolat

Positionner les copeaux dans ce trou - saupoudrer de sucre glace -

 

 

 

 

Voir les commentaires

crepe-belle-angevine.jpgL'alliance, dans une crêpe, des poires au vin et d'une crème aux amandes.

 

INGREDIENTS POUR 6 PERSONNES

 

6 crêpes sucrées

6 poires williams

1 bouteille de vin rouge (d'Anjou ou autre région)

250 gr de sucre

1 cuilère à café d'épices à vin d'épices

le zeste d'une orange

 

Pour la crême

1/2 litre de lait

6 jaunes

100 gr de sucre poudre

40 gr de maîzéna

50 gr de beurre doux.

100 g d'amandes en poudre

25 gr environ de rhum brun

 

Pour la gelée

5 feuilles de gélatine

50 cl du jus de cuisson

 

MISE EN OEUVRE

    Cuire doucement à couvert les poires pelées dans le vin rouge avec les épices, le sucre, le zeste d'orange, pendant environ 15 minutes, retirer le couvercle et cuire encore 10 minutes environ.

Veiller à ce que les poires soient bien recouvertes pendant toute la cuisson.

Les poires doivent être cuites mais encore fermes pour un joli dressage.

Réserver jusqu'au lendemain dans le jus de cuisson.

 

Réaliser la crème pâtissière aux amandes.

Bouillir le lait puis l'ajouter aux oeufs blanchis avec le sucre mélangés à la maïzéna.

Cuire environ 2 minutes -

A chaud, ajouter le beurre et le rhum puis les amandes -

Filmer au contact et laisser refroidir -

 

crepe-belle-angevine2.jpgPoser une crêpe sur un récipient en verre (ici un pot de confiture retourné) en veillant à ce que la crêpe ne traine pas sur le plan de travail (le bord doit juste affleurer pour rester droite ensuite) et la cuire 1 minute environ au micro-onde - (le temps dépend du four)

Laisser refroidir et durcir -

 

Préparer la gelée

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans 50 cl de jus de cuisson pendant environ 10 minutes-

Mettre la casserole sur le feu et tiédir pour fondre la gélatine -

Verser dans des moules et laisser prendre au réfrigérateur -

 

Dressage :

 

Poser une crêpe dans une assiette et la garnir de crême pâtissière amandes.

Couper la poire en tranche en la tenant debout de façon à obtenir une tranche qui porte encore la queue -

Détailler le reste de la poire en cubes -

Dresser sur la crème -

 

Servir avec la gelée ou présenter cete dernière à part.

 

Décor : jus de cuisson et crème anglaise -

 

 

 

Voir les commentaires

souffle-cacao-3.jpg

Une merveille de légèreté.

 

Attendez votre soufflé car celui-ci ne vous attendra pas.

A déguster très vite !

 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

Pour les moules de taille moyenne :

50 gr de beurre pommade

Mélange tant pour tant de sucre glace (ou sucre en poudre) et cacao amer en quantité suffisante

 

Pour la garniture :

12 biscuits à la cuillère (du commerce)

Zeste de 3 oranges

100 gr de sucre

125 gr de cubes d'écorce d'orange confite

 

Pour l'appareil de base du soufflé :

40 gr de cacao amer

50 cl de lait 1/2 écrémé

4 jaunes d'oeuf 

75 gr de sucre semoule

75 gr de farine

40 gr de liqueur d'orange (Grand-marnier, Cointreau, triple sec ...) ou arome orange (à défaut)

Sucre glace

 

Finition du soufflé

2 jaunes d'oeuf

6 blancs

10 gr de liqueur d'orange

150 + 50 gr de sucre

 

MISE EN OEUVRE

 

Bouillir le lait -

Blanchir les jaunes avec le sucre - Ajouter la farine et le cacao poudre -

Ajouter le lait en 3 fois -

Réaliser une crème pâtissière -

Après cuisson, ajouter la liqueur -

Débarasser dans un saladier, poser un film alimentaire au contact et laisser refroidir -

Réserver -

 

Blanchir 3 fois le zeste des oranges, départ eau froide -

Bouillir le sucre avec la même quantité d'eau, ajouter les zestes cuits et laisser confire 1 heure environ hors du feu -

 

Monter les blancs en les serrant à mi-parcours avec 50 gr de sucre -

Bouillir 150 gr de sucre avec 50 gr d'eau et cuire à 121 degrés -

Incorporer le sirop bouillant, en filet, sur les blancs montés - Continuer à battre jusqu'à complet refroidissement.

 

Ajouter 2 jaunes dans l'appareil à soufflé, 10 cl d'e liqueur d'orange et bien battre pour lisser -

Ajouter les blancs montés, en 2 fois -

 

Beurrer grassement les moules avec un pinceau - Les chemiser du mélange cacao/sucre - Les tapoter pour faire tomber l'excédent -

 

Dans le fond des moules, mettre quelques morceaux de biscuit cuillère punchés avec un peu de sirop de confisage des zestes -

Ajouter quelques morceaux d'écorce d'orange confite -

Remplir les moules avec l'appareil à soufflé - Lisser à la spatule - Saupoudrer d'un peu de cacao poudre (retiendra l'eau du lait et le soufflé montera plus) -

 

Enfourner dans un four préchauffé à 200 degrés -

Au bout de quelques minutes de cuisson, décoller les soufflés en passant la lame d'un couteau d'office entre l'appareil à soufflé et le contenant - (peut éventuellement se faire avant l'enfournement)

 

Cuire entre 15 et 20 muntes (sans plus ouvrir la porte du four)

 

Après cuisson, saupoudrer de sucre glace,disposer les zestes confits et servir sans attendre.

 

Pour réaliser un soufflé à la liqueur d'orange, supprimer le cacao poudre - Le procédé reste le même -

Voir les commentaires

galette-des-rois-en-verrine.jpg

Un montage original pour cette galette, plutôt traditionnelle -

 

Elle se compose d'un feuilletage et d'une crème chiboust mousseuse aux amandes et aux figues.

 

INGREDIENTS pour 6 verrines (grosses) :

 

Feuilletage

 

Pour la chiboust

6 jaunes d'oeufs

6 blancs d'oeufs

1/2 litre de lait

3 feuilles de gélatine

125 gr de sucre

250 gr d'amandes poudre

50 gr de fécule de maïs (maïzéna)

12 à 15 figues moelleuses sans pédoncule (Me Prunille)

2 à 3 cuillères à soupe de rhum brun (selon goût).

 

Pour la dorure :

1 jaune d'oeuf

2 cuillères à soupe de sucre cristal

2 cuillères à soupe d'eau.

 

Décor au choix (ici fruits confits et amandes hachées, sucre glace)

 

 

MISE EN OEUVRE :

 

Mettre  la gélatine à ramollir dans un récipient d'eau froide -

 

Couper les fruits en petits cubes et mariner pendant environ 15 minutes dans le rhum (ou autre parfum : Grand Marnier, Cointreau, Armagnac ...)

 

Laminer le feuilletage à 5 mm - Détailler en petits disques à l'emporte pièce cannelé -

Dorer et rayer - Cuire à 200 degrés pendant 20 minutes environ après 30 minutes de repos au frigo -

 

5 minutes avant la fin de la cuisson, bouillir l'eau avec le sucre et glacer les feuilletés au pinceau -

terminer la cuisson pour fixer le glaçage -

Réserver -

 

Couper les feuilletages en 2 et disposer les fonds dans les verrines -

 

Disposer dessus les pettis morceaux de figues macérées -

 

Réaliser la crème :

 

Réaliser une crème pâtissière avec le lait, les jaunes, la maïzéna et 75 gr de sucre - Ajouter l'alcool de macération des fruits -

Réserver la crème au chaud

 

Monter les blancs en neige ferme en les serrant à mi-parcours avec les 50 gr de sucre restant -

Incorporer, à chaud, les blancs à la crème pâtissière -

Dresser aussitôt à la poche à douille (à défaut à la cuilère)

Poser le décor -

 

Entreposer immédiatement au froid jusqu'à dégustation -

 

Je vous recommande vivement de la déguster tiède (dans ce cas ne pas ajouter de gélatine car cette dernière n'est pas nécessaire)

PS : Cette crème ne se conserve pas plus de 24 heures -

 

 

Voir les commentaires

galette-glacee-2.jpg

Une variante de la frangipane pour changer la galette !

 

Pour une glaette de 6 personnes :

 

INGREDIENTS :

 

Une abaisse de feuilletage

 

Pour la dorure :

1 jaune d'oeuf fouetté avec une cuillère à soupe d'eau

 

Pour le glaçage :

2 cuillères à soupe de sucre

2 cuillères à soupe d'eau

 

Pour la glace aux marrons :

(cette glace se réalise sans sorbetière)

 
 

Pour la glace aux marrons glacés: (cette glace se réalise sans sorbetière)

 

   50 g de miel 

   125 g de sucre cristal + 25 g (pour les blancs)

   120 g de blancs d'oeufs (de 4 oeufs environ)

   125 g de crème de marrons

   30 g de rhum brun (à défaut whisky)

   300 g de crème liquide entière (33% MG)

 

 

 

Avec ce principe, on peut réaliser une garniture glacée avec toute glace maison ou du commerce.

 

Pour la garniture :

50 gr environ de marrons confits ou glacés

 

MISE EN OEUVRE :

Réaliser la glace :

 

Mettre la crème fraiche dans un saladier et l'entreposer pendant 20 minutes au congélateur avec les fouets du batteur puis la foisonner (monter) en "chantilly" et la réserver au réfrigérateur jusqu'à son utilisation.

L'utilisation de crème "spécial professionels" permet de monter la crème plus vite car elle est enrichie en épaississants et la vitesse à laquelle elle foisonne lui évite de chauffer, donc diminue les risques de tourner en beurre.

Dans un saladier, mélanger crème de marrons, rhum brun,  

Réserver.

Monter les blancs en neige ferme en incorporant 25 g de sucre à mi-parcours pour les "serrer".

Cuire le miel et le sucre cristal avec 50 gr d'eau à 121°C.

Les incorporer ensuite en filet aux blancs montés sans cesser de battre et ce, jusqu'à complet refroidissement de la masse (pendant 10 minutes environ).

Attention aux projections de sucre cuit.

Il est prudent de réduire la vitesse du robot lors de l'incorporation du sucre pour réduire les risques de projections. Remettre à pleine vitesse ensuite.

Quand les blancs sont bien foisonnés et refroidis, ajouter délicatement la préparation aux marrons aux blancs en neige, puis ajouter délicatement la crème fraîche à l'ensemble.

Entreposer au congélateur environ 2 heures minimum -

 

 

 

Abaisser le feuilletage à 5 mm, le dorer 2 fois à 20 minutes d'intervalle, tailler un disque de 25 cm de diamètre à l'aide d'un emporte pièce ou d'une assiette utilisée comme gabarit.galette-glacee-1.jpg

Entreposer au réfrigérateur 30 minutes environ

Cuire à 220 degrés pendant environ 20 minutes -

5 minutes avant la fin de la cuisson, bouillir l'eau avec le sucre du glaçage, badigeonner la galette au pinceau puis remettre au four pour fixer le glaçage.
galette-glacee-5.jpg

Couper le feuilletage en 2.

galette-glacee-4.jpg

 

Laisser refroidir le feuilletage puis le garnir avec la glace marrons

galette-glacee-3.jpg

Répartir des morceaux de marrons confits sur la glace -

 

 

Poser le couvercle de feuilletage et appuyer légèrement pour parfaire l'adhérence -

 

Remettre au congélateur jusqu'au moment de servir -

 

Décor au choix

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel (chocolatier confiseur et chef de cuisine) - Plus que des recettes, le partage et la transmission du savoir, du savoir-faire, de tours de main et d'astuces professionnels - "

Articles récents

Hébergé par Overblog