Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Déjà, 2008 m’a fait découvrir l’univers des marcheurs !

Quand je dis « marcheurs », le mot est faible !

 

Les randonneurs européens se retrouvent en mai chaque année, en Vendée, à Chantonnay, tout près de chez nous.

Certains de ceux qui ont séjourné dans notre maison pour cette manifestation, étaient des sportifs confirmés.

42 km par jour sans compter les ballades en nocturne. Impressionnant , non ?

 

Mais pourtant tout mon petit monde allait bien.

Le soir, impossible pour nous, de ne pas convaincre que la troussepinette et le préfou éclairent la soirée vendéenne et bien que les langues (anglais, allemand, français, japonais (oui, le rendez vous des randonneurs gagne une réputation mondiale)) aient été fort malmenées par les uns et les autres, nous sommes tous tombés d’accord sur le langage universel qu’est la musique (comme dans « rencontre du Troisième type ») et Monsieur M. est reparti au Japon en sachant chanter « sur le pont d’Avignon » et d’autres petites chansons françaises. Il partage avec nous, le goût pour le bon camembert au lait cru.

Aligato Monsieur M. !

 

Quant à nos allemands, ils sont revenus cette année 2009 pour de nouvelles aventures ; … Madame a gagné des échelons et une reconnaissance spéciale de la presse locale qui a trouvé sa performance excellente. Son interview avec photo dans le journal trône peut-être aujourd’hui dans un cadre au dessus de sa cheminée !

Souvenirs, souvenirs …

 

Marcheurs du monde entier, Chantonnay vous attend avec de solides petits déjeuners et le baume décontractant musculaire !...

Voir les commentaires

Published by Gros bonbon tendre - gazette de notre maison d'hôtes



Pour 4 personnes :

 

  1 kg de cèpes 
  2 gousses d'ail 
  2 échalotes 
  2 cuillères à soupe de persil haché 
  2 cuillères à soupe 
     de coriandre fraîche hachée 
  2 cuillères à soupe de cerneaux
     de noix hachés 
  1 pâte feuilletée prête à cuire 
  beurre 
  graisse de canard (à défaut huile d'olive)

 

Préparation : 30 mn
Cuisson : 30 mn
Repos : 30 mn
Temps total : 90 mn

 

 

  • Nettoyer les cèpes en les essuyant bien.
    Séparer les pieds des chapeaux - Retirer les tubes.
Tatin de cèpes
  • 2     Beurrer grassement un moule (ou des moules individuels) et disposer dans le fond des tranches de chapeau - Saler et poivrer.
Tatin de cèpes
  • 3     Hacher le surplus des chapeaux et les pieds en morceaux assez gros.
Tatin de cèpes
  • 4     Dans une poêle, faire fondre et chauffer environ 2 bonnes cuillères à soupe de graisse de canard avec une cuillère à soupe de beurre.
    Ajouter les cèpes, les cerneaux de noix hachés et les échalottes ciselées, saler et poivrer, faire cuire 5 minutes environ.
    Ajouter l'ail haché, continuer à cuire 5 minutes - Eteindre le feu, ajouter le persil haché, et la coriandre.
Tatin de cèpes
  • 5     Remplir le moule avec ces champignons et laisser refroidir -
    Couper la pâte feuilletée aux dimensions du moule, entreposer au réfrigérateur environ 30 minutes.
Tatin de cèpes
  • 6     Préchauffer le four à 180/200°C et cuire environ 25 à 30 minutes.
    Laisser légèrement tiédir et retourner sur le plat de service ou sur l'assiette de façon à ce que la pâte se trouve dessous et les champignons dessus, en vous aidant éventuellement d'une spatule .
 

  •  

Pour finir... S'accompagne d'une salade aux noix.

 

 

Voir les commentaires

Published by Gros bonbon tendre - CUISINE


Chambre d’hôtes ;

 

J’adore la perspective de recevoir de nouveaux hôtes,

En l’occurrence un groupe d’amis qui viennent se distraire au Puy du Fou !

Et le plaisir de les recevoir à notre table cette fois !

 

Que va nous mitonner mon Bernard ! Cappuccino de foie gras (vendéen !) au confit de figues ? Et un crémeux Tanariva en dessert (j’adore le chocolat)…  Ou cette délicieuse charlotte au chocolat ??


Et moi, une table classique, un service à l’assiette …


Les échanges, les points de vue,  la joie de participer au partage de bons moments

Et de nouveau se sentir utile pour faire de quelques jours passés en Vendée,  

des souvenirs inoubliables…



Voir les commentaires

Published by Gros bonbon tendre - gazette de notre maison d'hôtes



Bien sûr, elle est un peu hors normes !

Avec la restriction en surface, avec le contenu important à y placer,

l’impact que l’on souhaite en retirer, elle a été fastidieuse à créer.

Comment faire passer un message un peu humoristique qui donne envie

de garder précieusement ces 8 x 5 cm mais pourtant si importants pour nous !

Etant donné l’image qu’elle peut véhiculer, les autres  restent franchement

classiques, sérieuses, efficaces mais si tristounettes !

Ce petit plus qui interpelle, qui fait sourire et qui s’inscrit dans un

coin de la mémoire ; dont on va parler parce qu’elle est atypique ?

 

Plaire à tout le monde est un merveilleux rêve impossible.

 

Elle en fera sourire certains, fuir d’autres peut-être, …

 

Tant pis ; nous, elle nous amuse.

 

Je vous présente notre carte de visite 2009 !!

 

 

Voir les commentaires

Published by Gros bonbon tendre - gazette de notre maison d'hôtes

Une recette traditionnelle

INGREDIENTS

6 pommes moyennes lavées, essuyées, séchées
500 gr de sucre cristal
150 gr de sirop de glucose
Colorant alimentaire rouge
1 cuillère à café de jus de citron ou 1/2 cuillère à café de crème de tartre (facultatif)

MISE EN OEUVRE

Planter un bâtonnet à sucette dans chaque pomme (à défaut on peut utiliser des brochettes en bois)

Dans une casserole, sur feu doux, fondre le sucre avec 150 gr d'eau, ajouter éventuellement le jus de citron ou la crème de tartre,  et porter doucement à ébullition.
Lorsque le sucre boût, ajouter le sirop de glucose et écumer.

Porter la masse à 140° en nettoyant souvent les parois de la casserole avec un pinceau trempé dans l'eau chaude afin de fondre les éclaboussures de sucre qui pourraient colorer la masse ou la faire tourner.
A 140°, ajouter le colorant alimentaire et cuire à 160°.

A 160°, arrêter la cuisson et laisser "débuller" environ 1 minute.

Tremper les pommes dans le sirop de sucre en tournant le bâtonnet pour enrober les pommes de toute part.
Egoutter le sirop en surplus en trempant le fond de la pomme dans le sirop et en élevant la pomme vers le haut. Le sirop de la casserole va "tirer" le sucre en surplus autour de la pomme.

Poser les pommes sur une feuille de plastique alimentaire à haute résistance (type Silpat), ou sur une feuille de papier cuisson ou d'aluminium GRASSEMENT HUILE.
Laisser refroidir.

NB : L'ajout de crème de tartre (acide tartrique en poudre) ou de jus de citron apporte plus de souplesse au sucre mais développe son hygroscopicité (il "remouille" plus vite).
On peut poser les pommes sur une couche de sucre cristallisé (moins agréable à la dégustation).
Ne pas ajouter le colorant trop tôt car sinon il se déstructure à la cuisson et perd sa couleur.

On peut réaliser cette recette sans thermomètre : Prendre un peu de sirop avec une petite cuillère et la tremper dans un bol d'eau très froide. Lorsque le sucre devient immédiatement cassant, la cuisson est correcte. 

Voir les commentaires

Published by Gros bonbon tendre - CONFISERIE

 

 

Pour 6 personnes :

 

 

  18 noix de Saint Jacques

  15 cl de Champagne ou bon vin blanc

  25 cl de fumet de crustacés (tout fait)

  20 cl de crème fraîche liquide

  2 échalotes moyennes

  100 g de beurre

  200 g de choucroute déjà cuite

  le jus de 1/2 citron

  1 pâte feuilletée toute prête

  1 jaune d'oeuf

  sel poivre

 

Préparation : 15 mn

Cuisson : 20 mn

Repos : 120 mn

Temps total : 155 mn

 

 

Ciseler les échalotes et les mettre à blondir dans 10 g de beurre dans une casserole moyenne.

 

Quand les échalotes sont transparentes, verser le champagne et laisser réduire jusqu'à une consistance de sirop épais.

 

Verser le fumet de crustacés dans la casserole et laisser réduire des 3/4 environ.

 

Verser la crème fraîche, bouillir 2 minutes puis ajouter le jus de citron et le beurre restant en petits morceaux en fouettant bien. Rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Arrêter le feu et laisser refroidir.

 

  Dans des petites soupières, répartir la choucroute, déposer dessus 3 noix de Saint-Jacques (si elles sont grosses on peut les couper en 2), couvrir de sauce.

 

  Couper 6 cercles de pâte feuilletée (je prends une tasse comme coupe-pâte), les dorer avec un peu d'oeuf battu (au pinceau) et les coller sur les soupières. Bien faire adhérer. Les dorer aussi sur le dessus et les mettre au réfrigérateur 2 heures pour que l'oeuf colle bien la pâte à la soupière (sinon la pâte va se rétracter et tomber dans la soupière).

 

  Dorer une seconde fois, faire un petit décor sur la pâte feuilletée (attention de ne pas traverser) et cuire 20 minutes thermostat 250°C environ. La vapeur de cuisson de la sauce va faire gonfler la pâte.

 

  Peut aussi se congeler avant cuisson.

 

 

Voir les commentaires

Published by Bernard DAUPHIN - CUISINE

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel, chef de cuisine et chocolatier confiseur, qui souhaite permettre aux personnes venues à sa table d'hôtes d'y retrouver les recettes qui y sont servies, "

Articles récents

Hébergé par Overblog