750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ils sont garnis d'une ganache lactée au Cointreau et à la crème mais peuvent être garnis de tout intérieur moelleux (voir mes recettes de ganaches), et enrobés de poudre d'or.

INGREDIENTS POUR 100 BONBONS ENVIRON

Pour la ganache de garniture :

350 g de crème fraîche liquide entière

25 g de Sorbitol poudre

1 cuillère à café de vanille liquide

60 g de sirop de glucose

800 g de chocolat de couverture au lait (38 à 40 % de cacao)

150 g de Cointreau

Colorant alimentaire irisé or

Coques en chocolat (noir ou lait) - Voir ma recette -

http://www.dauphingourmet.com/article-les-coques-de-chocolat-pour-truffes-chardons-et-bonbons-spheriques-114604194.html

MISE EN OEUVRE

Bouillir la crème, le sorbitol, la vanille et le sirop de glucose -

Verser sur le chocolat de couverture haché - Lisser au fouet -

Laisser tiédir à 27 degrés - Ajouter l'alcool - Bien mélanger -

A l'aide d'une poche à douille ou, mieux, un entonnoir automatique ou une petite bouteille doseuse, couler dans des coques -

Laisser cristalliser environ 12 heures au frais puis enrober de couverture au point (noire ou lactée) -

Terminer en chardons (voir ma recette de finition des chocolats)

http://www.dauphingourmet.com/2014/11/la-finition-des-chocolats-de-noel.html

Après cristallisation correcte de l'enrobage "chardon", rouler rapidement les chardons dans ses mains (porter des gants) enduites d'un peu de colorant alimentaire irisé or (Scrapcooking).

Réserver à température ambiante (3 semaines environ)

CHARDONS DE NOEL CHARDONS DE NOEL CHARDONS DE NOEL
CHARDONS DE NOEL

Voir les commentaires

Recette de mon livre : Les petits chocolats de Papy (page 25)

Pour 150 pièces environ !

450 g de crème fraîche liquide entière (33 à 35% de MG)

75 g de sirop de glucose

25 g de sorbitol cristallisé (en poudre : pharmacies ou revendeurs de produits pâtissiers)

Je vous conseille vivement de comparer les prix et de l'acheter au kilo chez les revendeurs de produits pour pâtissiers : ce produit est vendu 6.62 euros les 100 g chez shop-pharmacie et 13.90 euros le kilo chez "cuisine addict" (presque 5 fois moins cher)

650 g de chocolat au lait (ici: Tanariva de Madagascar 33% de cacao - Valrhôna ) - Tous les chocolats au lait conviennent mais je vous conseille d'utiliser de très bons chocolats grands crus ou d'origines (Valrhôna, Barry, Cluzel, Bonnat, Weiss ...), vos truffes n'en seront que meilleures -

75 g de beurre pommade (ici j'ai opté pour 50 g de beurre doux et 25 g de beurre aux cristaux de sel, de Vendée)

1 gousse de Vanille (facultatif)

Coques (boules) en chocolat (maison ou du commerce)

Chocolat de couverture en quantité suffisante pour l'obturation des boules et le pré enrobage des truffes -

Cacao poudre en quantité suffisante (Plein arôme de Barry)

 

MISE EN OEUVRE

 

Dans une casserole, bouillir la crème fraîche, le sirop de glucose, le sorbitol et, facultativement,  la vanille -

 

 

 

 

 

A ébullition, retirer du feu et verser sur le chocolat au lait -

Laisser reposer quelques minutes puis lisser au fouet sans battre -

 

 

Obtenir un appareil homogène - Laisser tiédir -

A 35°, ajouter le beurre pommade et lisser à nouveau au fouet, sans battre -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser tiédir à 27/28° puis, à l'aide d'une poche, dresser dans les coques de chocolat -

Tapoter le moule contenant les coques, sur le plan de travail afin de les débuller - Compléter si nécessaire en rajoutant un peu de ganache -

Laisser cristalliser au frais pendant 12 heures environ

 

 

 

 

 

 

 

Mettre au point du chocolat de couverture en quantité suffisante, obturer les boules à l'aide d'un peu de chocolat posé au cornet ou à la poche, enrober rapidement à la main puis rouler dans le cacao poudre -

 

 

 

 

 

 

Laisser cristalliser quelques minutes puis dépoudrer -

 

 

 

 

 

 

 

Conservation 4 semaines environ (si vous y arrivez ! ) -

 

Voir les commentaires

Plus particulièrement destiné aux professionnels qui l'achètent tout prêt, ce chocolat "pâte à modeler", essentiellement utilisé en décor de gâteaux, est très simple à réaliser.

Il peut être noir, lait, blanc ou coloré.

Vous l'utiliserez idéalement pour décorer vos gâteaux festifs, buches de Noêl.

INGREDIENTS

Pour le chocolat plastique noir

250 gr de chocolat noir

50 gr à 100 gr de sirop de glucose

30 à 50 gr de sirop (sirop de fruits, sirop de grenadine, de framboise ...)

Pour le chocolat plastique blanc ou coloré

125 gr de beurre de cacao ou 250 gr de chocolat blanc

100 à 150 gr de sirop de glucose

300 gr environ de sucre glace Colorant alimentaires (facultatifs)

MISE EN OEUVRE

Fondre doucement les chocolats -

Laisser tiédir à 35 degrés environ -

Ajouter le sirop de glucose et le sirop, bien mélanger -

laisser reposer plusieurs heures à température ambiante.

Pour le chocolat blanc : Ajuster la texture avec du sucre glace.

Pour une coloration dans la masse, le colorant alimentaire doit être préalablement ajouté au sirop de glucose.

Pour une coloration de surface, la coloration peut se faire au pinceau ou à l'aérographe.

Ci-dessous anthurium et arum en chocolat plastique - Le pistil est roulé dans le sucre cristal 

Fleurs en chocolat plastique blanc coloré
Fleurs en chocolat plastique blanc coloré

Fleurs en chocolat plastique blanc coloré

Voir les commentaires

CHOCOLATS DE NOEL : LA BOUGIE/BONBONNIERE EN CHOCOLAT

 

 

Cette amusante bougie est en fait une bonbonnière que j'ai réalisée pour présenter de façon amusante les chocolats de Noël le moment venu.

Elle peut aussi, bien entendu, être utilisée tout simplement comme décor de table ou comme photophore en dissimulant un led dans le pied -

INGREDIENTS pour une bougie

200 gr de Chocolat blanc type Galac ou "Fondant à pâtisser" -

Beurre de cacao Mycryo (Barry)

Chocolat plastique (à défaut pâte d'amande) rouge - (Pour le chocolat plastique, voir ma recette)

 

 

 

MISE EN OEUVRE

Fondre 200 gr de chocolat blanc au micro-onde - Procéder en plusieurs fois avec un micro-onde à demi-puissance.

Je vous recommande ce mode de fonte plutôt que le bain-marie, pour le chocolat blanc, car le bain-marie, souvent trop chaud, brule les protéines du  lait contenu dans le chocolat qui, alors, s'épaissit et fond très mal.bougie-chocolat-3.jpg

Deux autres façons de fondre facilement le chocolat blanc :

1 - Poser un récipient sur une casserole d'eau, porter l'eau à ébullition et retirer du feu. Hors du feu, ajouter le chocolat haché dans le récipient chaud et mélanger jusqu'à fonte totale.

2 - Si prendre plusierus heures à l'avance et entreposer le chocolat dans un four chauffé à 45°

Laisser tiédir le chocolat jusqu'à ce qu'il atteigne 33 degrés et lui ajouter 2 gr de beurre de cacao (Mycryo) - Bien mélanger jusqu'à ce que le chocolat atteigne 29 degrés - Le conserver à cette température en posant le saladier dans un bain-marie à 30 degrés (pas plus).

Etendre le chocolat blanc sur une feuille de rhodoïd avec une spatule - Laisser épaissir quelques minutes et renouveler l'opération 2 fois pour que la couche de chocolat soit suffisamment épaisse. Tant que le chocolat est encore mou, rouler la feuille de rhodoïd sur elle-même pour former un tube aux dimensions souhaitées (ici 5 x 20 cm environ) et maintenir la feuille avec un peu de ruban adhésif - Laisser cristalliser définitivement au frais pendant 20 minutes environ - On peut, aussi, glisser la feuille de rhodoïd dans un tube pour le maintenir bien rond pendant la cristallisation -bougie-chocolat-2.jpg  

Pour former le tube j'ai utilisé une feuille de structure en plastique que j'ai réalisée en découpant le fond d'une boite alimentaire en plastique du supermarché -

Il existe de nombreuses boites et emballages alimentaires avec des motifs différents (alvéoles, picots, rayures ...) - L'avantage c'est que l'on peut se procurer des feuilles de structure à moindre coût - On trouve, aujourd'hui, des feuilles de structure dans les supermarchés (Scrapcooking)

Quand le chocolat a durci, retirer le plastique et dégager le tube de chocolat -

Verser un peu de chocolat blanc au point sur une feuille de papier sulfurisé, laisser légèrement épaissir et poser le tube de chocolat debout, dessus - Découper le chocolat à la base du tube pour réaliser le pied de la bougie -

Découper un second disque aux dimensions du tube qui sera utilisée pour obturer l'extrémité supérieure du tube - Ce "couvercle" ne sera pas collé car il permettra d'introduire des chocolats dans la bonbonnière -

DECOR SELON GOÜT :

Le bonnet est réalisé avec du chocolat plastique rouge, ainsi que le nez et le pompon (roulé dans de la noix de coco en poudre) -

Pour confectionner le nez, on peut utiliser également une demi-cerise confite -

Les yeux sont en sucre (produit de la marque Scrapcooking en magasins spécialisés)

La bouche est découpée avec une pointe de couteau chauffée et les joues sont réalisées avec du chocolat blanc moulé dans des moules à petits oeufs de Pâques -

Les "coulures" de bougie sont réalisées avec du chocolat blanc posé au cornet (ou à l'aide d'une poche munie d'une petite douille ronde) -

Si l'on utilise la bougie comme bonbonnière, les bonbons seront introduits avant d'obturer la bougie avec le second disque de chocolat et la pose du décor 'coulures" - Bien entendu, les coulures seront posées de façon à ne pas souder le disque de chocolat et ce dernier sera juste fixé avec une pointe de chocolat blanc afin de pouvoir ouvrir très facilement le tube --   

    Un autre modèle de bougie, plus simple.

-bougie-chocolat-4.jpg        

Voir les commentaires

LES ORANGINES

Faciles à réaliser, les petits chocolats dont je vous donne la recette sont à base de pâte d'amande, d'orange confite et de Cointreau -

Les pâtes d'amandes enrobées permettent de très nombreuses variantes, tant de formes que de compositions. Elles figurent toujours en très bonne place dans les productions des chocolatiers -

Vous les réaliserez de la même façon en mélangeant par exemple :

- Pâte d'amande, cerises confites et kirsch

- Pâte d'amande, raisins et rhum brun

- Pâte d'amande, pruneaux et Armagnac

- Pâte d'amande, citron jaune confit et vodka,

- Pâte d'amande, citron vert confit, alcool de menthe etc ...

J'utilise de la pâte d'amande confiseur (à 33% de fruits) blanche, de longue conservation, mais on peut les réaliser également avec de la pâte d'amande colorée, de la pâte d'amande supérieure, extra ou d'office, respectivement à 66, 50 ou 25% de fruits. La pâte doit rester suffisamment ferme pour pouvoir être enrobée facilement -

INGREDIENTS POUR 50 CHOCOLATS ENVIRON

500 g de pâte d'amande confiseur blanche à 33% de fruits

150 g de lamelles (ou de cubes) d'orange confite

25 g de Cointreau (peut être remplacé par de Grand-Marnier, du Triple Sec, du Curaçao etc ...)

On peut remplacer l'alcool par quelques gouttes d'arome d'orange ou d'un peu de sirop.

Chocolat de couverture (noir, lait, ou blanc au choix) en quantité suffisante.

MISE EN OEUVRE :

Hacher grossièrement les lamelles d'orange et les mixer finement avec la pâte d'amande et l'alcool.

En s'aidant de 2 règles, étendre la pâte d'amande sur une hauteur de 1 cm environ, entre 2 feuilles de papier sulfurisé très légèrement poudrées de sucre glace

Découper au choix - Je les ai découpées en rond mais on peut aussi les couper en bâtonnet afin d'imiter les orangettes.

LES ORANGINESLES ORANGINESLES ORANGINES

POUR UN DETAILLAGE FACILE ET DES FORMES VARIEES

..... Cette façon de faire est courante chez les professionnels mais il ne me semble pas l'avoir vue sur le Net !!

 Façon de procéder - Après avoir étendu la pâte, poser dessus un film alimentaire et détailler à l'aide d'un emporte-pièce de la forme choisie (rond, étoile, carré, demi-lune ....) -

Si vous n'avez pas d'emporte pièce, on peut utiliser un verre à liqueur, une douille, .... J'emploie personnellement une douille à St-Honoré dont les dimensions correspondent à la taille des chocolats que je veux obtenir -

Quand on appuie l'emporte-pièce sur le film, celui-ci se tend et arrondit les bords -

Il suffit simplement de tirer légèrement sur le film pour détacher la pâte -

Renouveler jusqu'à utilisation complète de la pâte -

Réserver à température ambiante et laisser "croûter" jusqu'au lendemain.

LES ORANGINES
LES ORANGINES

Après quelques heures, voire le lendemain, tremper les intérieurs avec un chocolat de couverture correctement mis au point (fondu à 50°, descendu rapidement à 27° puis remonté et maintenu à 31/32° pour le chcolat noir) -

Décor au choix (ici trait marqué à la fourchette à chocolat) -

Réserver au frais jusqu'à dégustation.

 

 

 

LES ORANGINES
LES ORANGINES

Voir les commentaires

LA FABRICATION DES COUPES EN CHOCOLAT

 

 

La technique, simple et à la portée de tous, permet de réaliser toutes sortes de coupes en chocolat destinées à la présentation ou au service d'entremets, de mousses diverses, de bonbons, de glaces et sorbets, pour un prix de revient dérisoire -.

 

INGREDIENTS :

 

Chocolats de ménage de préférence (noir, blanc ou lait) surtout si vous envisagez des coupes avec des motifs -

Sinon, mélanger 50% de couverture avec 50% de chocolat de ménage afin que les coques ne soient pas trop fines (le chocolat dit " de couverture", riche en beurre de cacao,  est très fluide et donne de jolis résultats très fins mais fragiles et difficiles à dresser à la poche). 

Ballons (rayon "Fête" des supermarchés). 

 

 

MISE EN OEUVRE

 

Gonfler des ballons en fonction des besoins détectés, en taille et en quantité (il vaut mieux en faire un peu plus au cas où il y aurait un peu de casse.

 

En fonction des motifs à réaliser, on peut peut éventuellement dessiner le motif à reproduire, sur les ballons -

Dans ce cas, mieux vaut utiliser des feutres alimentaires (à défaut des feutres pour enfants, à l'eau) -

 

coupe-chocolat-1.jpg

 

Mettre le chocolat au point (voir ma rubrique sur ce sujet, sur ce site). TRES IMPORTANT

http://www.dauphingourmet.com/article-preparation-et-mise-au-point-du-chocolat-une-operation-essentielle-et-incontournable-98853216.html

 

Tremper le fond des ballons dans le chocolat, égoutter le surplus et poser le ballon sur une feuille de papier cuisson, d'aluminium ménager ou un rhodoïd. Il n'est pas indispensable que les dimensions soient strictement les mêmes à ce stade car on pourra, après cristallisation, recouper les coupes et leur donner, à toutes, les mêmes.

coupe-chocolat-2.jpg  

 

Pour les coupes avec des motifs, le chocolat doit être appliqué à l'aide d'une poche à douille (douille de 2 à 3 mm environ) -

Je vous conseille de poser le ballon dans un cercle à pâtisserie adapté pour réaliser facilement la pose du chocolat de décor -

 

Il est très important d'utiliser un chocolat pauvre en cacao (comme indiqué ci-dessus, éviter le chocolat decoupe-chocolat-3.jpg couverture), de l'ordre de 50% de cacao environ, car le chocolat doit être épais pour être dressé sans couler -

 

Poser les ballons sur leur fond et entreposer au réfrigérateur environ 20 à 30 minutes, le temps que le chocolat cristallise correctement -

 

Quand le chocolat a correctement cristallisé, procéder au démoulage - Il suffit, tout simplement, de dégonfler lentement le ballon en faisant un petit trou afin que l'air s'échappe. Pour cela, bien pincer le ballon, faire un petit trou avec l'aiguille et desserrer le pincement pour laisser échapper l'air tout doucement afin que le ballon se dégonfle lentement et que le chocolat se décolle -

Si cette précaution n'est pas prise, le ballon va éclater immédiatement et tout sera à refaire.

Si la mise au point a été correctement faite, le chocolat se décollera très facilement et sans casse -

 

On peut facilement détailler les coupes identiques,  en posant sur les coupes un petit cercle à mousse ou un emporte pièce chauffé légèrement - A défaut, une lame de couteau chauffée.

Sous l'action de la chaleur, le chocolat va fondre à l'endroit où sera posé le cercle.

Pour les coupes de forme carrées, il suffit simplement de poser un emporte-pièce carré (un "cercle" à entremet carré), pour les coupes triangulaires, un emporte-pièce triangulaire etc ...

 -

Pour des coupes de plusieurs couleurs, il suffit de déposer des chocolats de différentes couleurs (bien entendu mis au point) sur le chocolat avant d'y tremper le fond des ballons -

 

coupe-chocolat.jpg

 

Il est aussi possible, après avoir réalisé la coque, de la retourner puis de la décorer en faisant couler dessus du chocolat (noir, lacté, ivoire ou coloré), à l'aide d'un cornet ou d'une douille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi : la réalisation des coupelles en chocolat :

 

Voir les commentaires

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel (chocolatier confiseur et chef de cuisine) - Plus que des recettes, le partage et la transmission du savoir, du savoir-faire, de tours de main et d'astuces professionnels - "

Articles récents

Hébergé par Overblog