Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES CARAMELS AU BEURRE SALE

 

 

Ils sont à "tomber"

Un peu d'attention et de soins lors de leur confection vous permettront de les réussir à coup sûr.
Bien entenu, l'utilisation d'un thermomètre est absolument indispensable.

INGREDIENTS

 

 

 

 

 

Pour 100 à 120 caramels :

 

 

 

 

  410 g de lait entier

  300 g de beurre salé

  8 g de fleur de sel

  300 g de sucre cristal

  1 cuillère à soupe de miel

  300 g de sirop de glucose

  1 cuillère à café rase de vanille poudre

  45 g d'amandes blanchies

  45 g de cerneaux de noix

  45 g de noisettes

MISE EN OEUVRE

 

 

Peser tous les ingrédients.

 

Chemiser un moule, de film alimentaire ou disposer des règles à caramel légèrement huilées sur le plan de travail, sur un film alimentaire ou un papier sulfurisé - Hacher grossièrement les fruits secs au couteau ou au mixer (cutter) – Les mettre sur une plaque de cuisson et les enfourner thermostat 200/210°C pendant quelques minutes pour les faire blondir – Remuer et mélanger plusieurs fois pour uniformiser la torréfaction – Veiller à les torréfier sans les faire trop griller - Retirer du four et réserver (5 minutes environ).

 

  2     Dans une casserole à fond épais (idéalement en cuivre), mettre le lait, 200 gr de beurre salé coupé en morceaux, le sucre cristal, le miel, la vanille, le sirop de glucose – Porter à ébullition en tournant doucement l’appareil avec une cuillère en bois – L’appareil va monter et mousser – Nettoyer ensuite les parois avec un pinceau humide afin de ne pas brûler les résidus déposés par l’ébullition. Continuer de cuire sans cesser de remuer jusqu’à 110/112° - Il faut compter environ 15 à 20 minutes de cuisson - A ce stade, le caramel blondit légèrement et dégage une bonne odeur de caramel car sous l’action de la chaleur les protéines du lait sont transformées par les acides aminés en principes aromatiques et colorés (c’est la « réaction de Maillard »).

 

 

  3     A 110/112°C, ajouter les fruits secs hachés et torréfiés et poursuivre la cuisson, sans cesser de tourner en raclant bien le fond pour ne pas attacher et brûler le caramel de plus en plus concentré.

 

 4     Prolonger la cuisson jusqu’à 117°C - Attention aux brûlures avec les éventuelles éclaboussures de caramel - Augmenter ou réduire la cuisson de 1 ou 2 degrés pour modifier la texture du caramel : moins de cuisson = caramel plus mou – Plus de cuisson = caramel plus dur.

 

  5     A 117°C, ajouter le restant du beurre coupé en morceaux et la fleur de sel – Bien mélanger à la cuillère en bois, sur le feu, pour homogénéiser le caramel – Mélanger environ 2 minutes pour que tout le beurre soit correctement absorbé.

 

  6     Verser chaud dans le moule chemisé de film alimentaire sur une épaisseur de 15 mm environ – Laisser refroidir le caramel et détailler au choix.

 

Réserver à l'abri de l'humidité -

 

Déguster.

 

 

Published by Bernard DAUPHIN - CONFISERIE

commentaires

jacqueline roussel-lecardonnel 13/09/2016 20:29

Bonsoir Bernard.
J'ai essayé votre recette, elle est sublime, il faut se retenir pour ne pas toujours piocher dans la boîte....
Je pense que la prochaine fois je prolongerai la cuisson un peu car ils sont un peu mous. Peut-on les mettre dans une boîte hermétique au réfrigérateur pour les conserver et cela les durcira peut-être un peu.
Un grand merci pour le partage.
Cordialement.

Bernard DAUPHIN, 13/09/2016 21:56

Bonjour Jacqueline
Pour les durcir un peu, prolongez la cuisson mais ne mettez pas vos caramels au réfrigérateur qui, humide, les ferait se liquéfier rapidement.
Cordialement

Gaëtane 28/11/2015 17:54

Bonsoir Bernard,
Je viens de réaliser votre recette, je crois que je l'adore ! J'aimerais faire d'autres caramels en variant les parfums, par exemple au rhum ou au chocolat ; est-il possible d'utiliser cette recette comme base ? J'ai peur que l'ajout de chocolat notamment ne modifie trop la texture finale...
Pouvez-vous m'aider ?

Bernard DAUPHIN 28/11/2015 17:56

Bonsoir,
Je vais essayer de vous trouver quelques recettes de caramels
Cordialement

Jean-Luc77 05/01/2015 14:13

Bonjour Bernard,
Merci pour ton retour hyper rapide (comme toujours :-) !
J'ai testé ta recette, cette nuit, et attendu ce matin pour voir la consistance à froid. Tu as raison, c'est un peu trop mou pour les hérissons. Mais parfait pour d'autres utilisations. Combien dois-je ajouter de sirop de glucose et quand dois-je l'incorporer ? Merci
Cdt,
Jean-Luc

Bernard DAUPHIN 05/01/2015 14:50

Bonjour,
Je m'en doutais un peu - Ajoute 50 g de sirop de glucose pour commencer, je pense que cela devrait convenir - Tu pourras toujours modifier ensuite la consistance (il apporte du "tirant" au caramel) -
Le sirop de glucose s'ajoute à la crème fraîche avec laquelle il doit bouillir -
Cordialement

Jean-Luc77 04/01/2015 18:20

Bonjour Bernard,
J'ai réalisé deux fois ta recette mais mes caramels non pas la même couleur que les tiens ? Les miens sont beaucoup plus clairs.Ils sont quand même à tomber.
J'ai voulu utiliser cette recette pour réaliser des "hérissons" mais le caramel n'est pas assez mou (même en arrêtant la cuisson de l'appareil plus tôt). Aurais-tu, stp, une recette pour réaliser un caramel très mou.
Je souhaite réaliser mes hérissons dans un moule demi-sphère. Couler une coque en chocolat et riz soufflé, ensuite couler 1/4 d'un caramel bien mou puis couler 3/4 de guimauve et pour finir obstruer la demi-sphère avec du chocolat tempéré.
Amicalement,
Jean-Luc

Bernard DAUPHIN 04/01/2015 18:52

Bonsoir Jean-Luc,
Il ne faut pas trop s'attarder sur la couleur des caramels de la photo car la photo est ancienne et avait été prise avec un appareil photo numérique bas de gamme.
Mais la recette est, effectivement, top - Pour être franc, il s'agit de celle de Henri Le Roux, l'inventeur de la recette, avec lequel j'ai partagé les bancs d'un stage de technologie, à Lyon, en 1998.
Pour le problème qui t'occupe, il ne faut pas utiliser cette recette, elle n'est pas du tout adaptée.
J'en ai une qui peut peut-être convenir - Elle est utilisée comme insert dans un entremet glacé -:
Bouillir 350 g de crème liquide avec 1 g de sel et une gousse de vanille fendue et grattée -
Cuire 260 g de sucre au caramel à sec, déglacer avec 70 g de miel tiédi, reporter à ébullition puis décuire avec la crème chaude -
Laisser refroidir -
NB : Pour une texture plus ferme, on peut ajouter un peu de sirop de glucose -
Cordialement
Bernard

aline 17/11/2014 19:25

Bonjour, peux t-on faire cette recette sans amandes ni noisettes (allergie oblige)?
J'ai aussi des problèmes avec mes thermomètres, je pense qu'il ne supporte pas l'induction! Pourtant c'est un thermomètre de chez Alla France (c'est un pâtissier qui me l'a vendu)! Et il vient de se bloquer et ne redémarre plus!
Merci pour cette recette!

Bernard DAUPHIN 17/11/2014 19:53

Bonsoir Aline,
Bien entendu, vous pouvez ôter les fruits secs de cette recette, sans problème -
Vous trouverez certainement des thermomètres tout à fait efficaces (lecture au degré, voire au dixième de degré pour certains) pour quelques euros au rayon ustensiles de cuisine de votre supermarché avec des plages de lecture allant de -50 à + 200° C -
Perso je les achète au Super U local -
cordialement

vincent 17/10/2013 16:57


Bonjour,


Comment est il possible d'avoir des caramel un peut plus dur ?

Bernard DAUPHIN, 17/10/2013 19:50



Bonsoir,


Il faut savoir que l'ébullition ne débute pas partout à la même température - La température d'ébullition est fonction de la pression athmosphérique qui varie en fonction de l'endroit où l'on se
trouve et du temps qu'il fait. Il peut y avoir des différences très importantes quant aux résultats. Tous les confiseurs doivent règler leurs recettes en fonction de l'endroit où ils les
réalisent, les confituriers, quant à eux, cuisent leurs fruits sous vide afin de s'affranchir de la contrainte "pression athmosphérique"..


Ainsi, des caramels parfaits quant à leur texture à Saint-Etienne, seront plus mous à Brest et plus durs à Chamonix, à une même température de cuisson -


En ce qui vos concerne, il faut simplement adapter le degré de cuisson aux résultats que vous désirez, sachant que, plus vous cuirez votre caramel, plus il sera dur après refroidissement.


Après réalisation et obteniton du résultat que vous recherchez, il faudra figer votre recette afin d'avoir toujours un résultat constant.


J'espère avoir répondu à votre demande


Cordialement


Bernard



marie daniele 08/09/2013 20:03


Bonsoir monsieur. J'aurais une questiion au sujet des fruit secs dans la préparation des caramels. Es ce possible de remplacer les amandes et/ou noisettes par des amandes hachées ou éffilés car
c'est tout ce que j'ai sous la main en ce moment.Et l'endroit ou je travaille nous n'avons que 3 livraisons par semaines et acheter un kilo de chaque( j'ai déja les noix) ne me semble pas
interréssant pour la simple et bonne raison que je n'utilise pas ce genre de produit. Mais je voudrais réaliser ces caramels car chacune de vos recettes que j'ai tester ont toujours étés de
belles réussites. Cordialement. Marie daniele

Bernard DAUPHIN, 09/09/2013 03:24



Bonjour,


Quand j'utilise des fruits secs dans mes préparations ce sont toujours des fruits hachés, plus faciles à mettre en oeuvre et à déguster -


Vous pouvez donc, bien entendu, utiliser des fruits secs hachés pour réaliser les caramels plutôt que des fruits entiers.


Pour éviter un rancissement rapide de ces frutis secs (ou éventuellement les mythes alimentaires qui en sont friandes), je vous conseille de les entreposer dans des boites hermétiques type
Tupperware et de les stocker dans le bas de votre frigo


Cordialement


Bernard



najat 24/05/2013 21:16


bsr


je fais le meme caramel mais il se cristalise....je voudrais savoir l origine de mn erreur de cristalisation......et merci de me repondre

Bernard DAUPHIN, 25/05/2013 03:15



Bonjour,


Difficile de vous répondre sans connaître véritablement votre recette -


La recristallisation du sucre est un phénomène naturel que l'on dirige pour, par exemple, fabriquer du fondant ou des fudges. On ne peut l'éviter qu'en utilisant des anti-cristallisant, comme le
sirop de glucose -


La seule raison logique serait donc, a priori, que vous n'employez pas suffisamment de sirop de glucose, .


La recette fonctionne parfaitement - Suivez-la à la lettre vous ne devriez avoir aucune difficulté -


N'hésitez pas à revenir vers moi en cas de besoin


Cordialement


Bernard



jacquot celine 16/11/2012 15:15


Bonjour,


Je voulais savoir leurs temps de conservation svp

Bernard DAUPHIN, 16/11/2012 18:07



Bonjour,


Vous les conserverez sans difficulté plusieurs semaines(si vous y arrivez)  mais prenez soin de les stocker dans un environnement plutôt sec car tous les caramels (sucre cuit) ont tendance à
"remouiller" - Ceci est dû à un phénomène d'hydroscopicité naturelle que l'on peut ralentir mais pas éviter -


Cordialement



Mary Pascal 19/03/2010 17:53


Bonjour Bernard,comme d'hab avant de me lancer une petite question.........Les amandes blanchies ,je suppose que c'est des amandes entières sans la peau ? Et les noisettes? j'en ai vu ds le
commerce entières mais avec peau...Je ne suis pas trés fan des noisettes.Je pense que je peux remplacer le poids des noisettes en moitiée amandes et moitiée noix?Bon wek end.Pascal


Bernard DAUPHIN, 20/03/2010 13:55


Bonjour Pascal
Oui les amandes blanchies sont les amandes sans la peau (sinon on parle d'amandes brutes ou d'amandes grises) -
Quant aux noisettes, je pense que les 3 fruits secs sont importants dans la recette mais on peut la réaliser tout amandes, ou noix amandes - Ne pas mettre trop de noix car c'est très fort comme
fruit. Ne pas oublir de torréfier les amandes et/ou les noisettes - Pour les noix ce n'est pas absolument nécessaire de mon point de vue.
Bon courage


martine 30/11/2009 17:25


Ils m'ont l'air bien appétissants. Peut-on les réaliser avec du beurre demi-sel et dans l'affirmative, en quelle quantité.
Merci par avance
cordialement


Gros bonbon tendre 01/12/2009 07:41


Remplacer le beurre par du demi-sel et ne pas ajouter de sel - On peut mettre un peu mons de beurre pour avoir des caramels moins riches mais personnellement je les adore ainsi.


Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel, chef de cuisine et chocolatier confiseur, qui souhaite permettre aux personnes venues à sa table d'hôtes d'y retrouver les recettes qui y sont servies, "

Articles récents

Hébergé par Overblog