750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

INGREDIENTS POUR 3 CAKES (moules de 22 x 10 x 6 cm)

500 g de pâte d'amande confiseur

300 g d'oeufs entiers (6 environ)

250 g de beurre doux en pommade 

250 g de farine (ici T65 bio)

250 g de dés d'oranges confites macérés dans 50 g d'alcool d'orange (ici Grand-Marnier)

90 g de chocolat noir (ici Couverture Extra bitter Guayaquil 64% -  Barry)

35 g de chocolat au lait (ici Couverture lactée Ghana 40% de cacao et 20% de lait - Barry)

Possibilité de n'utiliser que du chocolat noir (125 g) 

40 g de sucre inverti (trimoline : peut être remplacé par du miel crémeux)

10 g de baking (levure chimique) facultatif car ce cake peut se réaliser sans levure -

2 g de sel

Pour le sirop d'imbibage des cakes : 250 g d'eau, 125 g de sucre, 1 cuillère à café d'extrait naturel de vanille bourbon

Pour le nappage : au choix : confiture d'abricot chaude ou chocolat fondu en quantité suffisante

Pour le décor : ici j'ai utilisé des dés d'oranges confites macérés et du sucre gros grains  

MISE EN OEUVRE

Préchauffer le four à 180° C -

Mélanger la farine avec la levure chimique - Réserver -

Fondre les chocolats au micro-onde - Réserver au chaud -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couper 500 g de pâte d'amande en morceaux, ajouter 250 g de beurre doux en pommade, 2 g de sel et 40 g de sucre inverti puis mettre le tout dans la cuve du batteur (feuille) 

Bien mélanger à vitesse moyenne puis ajouter les oeufs un par un, progressivement en laissant tourner le batteur entre chaque ajout - 

Changer la feuille pour le fouet puis fouetter à pleine vitesse pendant environ 5 minutes et obtenir un appareil très mousseux -

 

 

 

 

 

 

Retirer la cuve du batteur et ajouter la farine -

Mélanger à la maryse puis ajouter les chocolats fondus et les dés d'oranges confites - Continuer de mélanger  jusqu'à obtention d'un appareil homogène -

CONSEIL : Il est très important de mélanger à la main et non au batteur afin que le cake pousse régulièrement et ne présente pas un renflement central au détriment des extrémités - Un cake correctement réalisé doit "pousser" de la même façon sur toute la longueur sinon, à la coupe, les tranches ne seront pas de la même taille et des gourmands seront frustrés -

Répartir la masse dans 3 moules de façon uniforme en lissant, si besoin, à la spatule - 

NB : J'emploie des moules à cake en papier siliconé incollable - En cas d'utilisation de moules en métal ou en verre, il sera nécessaire de graisser et de fariner les moules avant garniture avec l'appareil chocolat -

Cuire environ 50 minutes dans un four à 180° (éviter la chaleur tournante qui gène la pousse) - Il sera nécessaire de vérifier la cuisson à l'aide d'une lame de couteau après 40 minutes de cuisson -tous les fours ne cuisent pas de la même façon) - En cas de brunissement prononcé du dessus des cakes, couvrir d'une feuille d'aluminium ménager ou de papier sulfurisé humide -

Pendant que les cakes cuisent, préparer le sirop d'imbibage (il préserve le moelleux des cakes) en portant à ébullition 250 g d'eau avec 125 g de sucre et 1 cuillère à café d'arome naturel de vanille bourbon 

Sortir les cakes du four et les imbiber, à chaud, généreusement, au pinceau avec le sirop - Laisser refroidir sur grille puis procéder au glaçage soit avec de la confiture d'abricot chaude légèrement diluée avec un peu d'eau et chinoisée, ou avec du chocolat fondu -

Poser le décor et filmer si les cakes doivent être conservés (évite le dessèchement trop rapide) -

Idéalement les cakes doivent être filmés dans les 3 heures de leur sortie du four, tout comme les brioches -

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cakes peuvent aussi être congelés - Personnellement je les entoure de papier aluminium en plus du film alimentaire,  car ce dernier supporte mal la congélation -

 

 

 

 

 

 

commentaires

F
Bonjour Bernard, merci de cette nouvelle recette que je vais m'empresser de réaliser car le cake semble très moelleux.
J'aurais souhaité une précision. Concernant la levure, vous indiquez "facultatif car ce cake peut se réaliser sans levure". Je suis surpris, peut-on impunément ôter l'agent levant d'une préparation sans que cela ait d'incidence sur le développement de la préparation lors de la cuisson ? Est-ce une particularité liée à la composition de ce cake ? Merci de votre réponse
Répondre
B
Bonjour François,
Oui, c'est une particularité de ce cake au chocolat
J'en ai mis, et l'indique, dans cette recette (en quantité relativement faible), mais la recette originale ne la mentionne pas -
Beaucoup en mettent car la levure permet surtout d'aérer des pâtes "lourdes" et denses alors que dans cette recette où la pâte est mousseuse car "aéro-battue" (avec une texture presque de chantilly) cela n'est pas franchement indispensable -
Cela dit, c'est certainement la meilleure recette de cake au chocolat que je connaisse et je sais, confinement oblige, que nos petits enfants qui seront avec nous dès demain, vont les réclamer dès leur arrivée, raison pour laquelle j'en ai congelé, histoire de ne pas les refaire tous les jours -
cordialement

Le blog de Bernard DAUPHIN

Le blog de Bernard DAUPHIN

"Le Blog d'un ex-professionnel (chocolatier confiseur et chef de cuisine) - Plus que des recettes, le partage et la transmission du savoir, du savoir-faire, de tours de main et d'astuces professionnels - "

Articles récents

Hébergé par Overblog